Des exemples de traitement par la fiction

Des séries TV comme « Alphas », « Super Hero Family » : avec un traitement un peu différent dans les deux.

Alphas

Des individus avec des capacités neurologiques hors du commun, les Alphas, sont recrutés par une section secrète du gouvernement, le DCIS (« Defense Crime Investigative Service », soit littéralement « Service d’Enquêtes Criminelles de la Défense ») afin d’œuvrer pour le bien-être de la société et arrêter les Alphas mal intentionnés…

Leur principal ennemi est le groupe terroriste « Red Flag », (« Drapeau rouge » en version francophone) qui milite pour la reconnaissance et l’indépendance des Alphas. Ils utilisent le meurtre et les assassinats pour arriver à leurs fins.

Super Hero Family

La famille Powell est une famille comme les autres. Mais un jour, alors que les Powell survolent l’Amazonie pour aller en vacances, leur avion s’écrase dans un lac dans la forêt amazonienne. À la suite de cet événement, ils se découvrent des pouvoirs surnaturels. Le père, Jim, dessinateur de portrait robot pour la police, se retrouve doté d’une force et d’une invulnérabilité surhumaines. La mère, Stéphanie, scientifique, devient la femme la plus rapide du monde et peut désormais se déplacer à une vitesse supersonique. Leur fille ainée, Daphne, est devenue télépathe, et peut entendre et contrôler les pensées de n’importe qui. Quant au fils cadet, J.J., il obtient des capacités intellectuelles surdimensionnées et passe subitement de simplet à surdoué.

Mutant X

Cette série de science-fiction met en scène un groupe de quatre personnes devenues des mutants humains dotés de pouvoirs extraordinaires à la suite de manipulations génétiques menées dans le cadre d’un projet gouvernemental visant à sauver des vies humaines. Les principaux scientifiques ayant travaillé sur ce projet sont Adam Kane et Mason Eckhart. Si ce dernier essaye par tous les moyens de les éradiquer car il estime que ces anomalies génétiques n’ont pas le droit de vivre, en revanche Adam Kane aide les nouveaux mutants à s’intégrer dans le monde, notamment à mieux comprendre leurs pouvoirs, et tente de les protéger de Mason Eckhart et de l’ASG (Agence de sécurité génétique).

incassable

Au cinéma, le premier « X-Men » avait également un peu ce thème de l’humain différent et du comment il était traité. Et M. Night Shyamalan avec « Incassable », « Split » et le futur « Glass » va également apporter sa touche dans cette thématique finalement peu commune.

Publié par scriiipt

Scriiipt c'est le collectif Geek de scriiipt.com

2 réponses sur « Peut-on faire un JDR de super-héros, sans super-héros ? (épisode 1) »

  1. L’excellente série anglaise Misfits traite des personnes ayant des super-pouvoirs d’une façon assez originale… Une bande de délinquants forcés de faire des travaix d’intérêt généraux qui se retrouvent avec des pouvoirs… Des anti-héros obligés d’enterrer leurs victimes involontaire sous un échangeur d’autoroute !

  2. Oh mince, je l’avais oublié… Très très bonne série en effet, surtout les premières saisons, ensuite j’ai moins accroché a cause du départ de personnages.
    Et le titre me fait aussi penser a une autre série US qui s’appelait The Misfits aussi je crois.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :