50 nuances dans la façon d’utiliser Fifty Shades dans un jeu de rôle

La découverte des romans « Fifty shade » fut pour moi un choc… Je ne savais pas que cela existait, ni surtout que cela pouvait intéresser autant de monde. Bref, je n’ai pas lu.

La saga Fifty Shade

Les Romans

Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades of Grey) est une romance érotique écrite par E. L. James, connue d’abord sur le site de l’auteur puis sur le site internet The Writers’ Coffee Shop qui le propose à l’impression à la demande en mai 2011 ; l’éditeur Vintage Books le publie en édition papier dans une version révisée en avril 2012.

Cinquante nuances de Grey est le premier tome d’une trilogie, il est suivi par Cinquante nuances plus sombres (Fifty Shades Darker) et Cinquante nuances plus claires (Fifty Shades Freed).

Les films

La saga compte trois films :

  • Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades Of Grey) réalisé par Sam Taylor-Wood, sorti en 2015.
  • Cinquante nuances plus sombres (Fifty Shades Darker) réalisé par James Foley, sorti en 2017.
  • En 2018, il est suivi du film Cinquante nuances plus claires (Fifty Shades Freed), l’adaptation du dernier opus de la trilogie réalisé par James Foley.

J’ai pas lu les romans mais…

Mais poussé par la curiosité (et par ma compagne), j’ai tout de même vu les deux premiers films tirés des romans… Pour le moment j’ai échappé au troisième film, qui apparemment ne serait pas à la hauteur des deux premiers…

Si le premier ne m’a guère plus intéressé que ça, c’est au visionnage du second film, que j’ai commencé à entr’apercevoir les possibilités scénaristiques à utiliser dans un jeu de rôle.

Alors là, prenez un instant de respiration : il s’agit de jeu de rôle classique, papier, crayons, dés, autour d’une table…

Quand bien même l’intrigue fut-elle tirée par les cheveux (c’est une image), et les personnages fort peu crédibles, il y a de quoi en tirer quelque chose…

Quelles sont les sources d’intérêt de cette histoire d’un point de vue rôlistique ?

Et si l’on tournait notre attention vers l’entreprise de Christian Grey… et là tout devient tout à coup plus limpide.

Christian Grey à la tête de Grey Holdings Enterprises Inc.

Qui est Christian Grey ?

Sa mère était une prostituée et une droguée. Elle est morte d’une overdose. Christian a été adopté à l’âge de 4 ans, par Carrick Grey (Avocat) et son épouse Grace Trevelyan Grey (pédiatre). Le couple a également adopté deux autres enfants : Elliot et Mia. Christian a fondé la société Grey Enterprises Holding Inc. dont il est le PDG. À 27 ans, c’est un homme profondément tourmenté qui ne supporte pas les gestes d’affection à son égard.

Christian Grey est riche ?

À seulement 27 ans, Christian Grey est déjà milliardaire (ou disons multimillionnaire). Grey est également le PDG d’une holding (société de portefeuille) importante avec des coffres bien remplis et une puissance illimitée. Et alors qu’il semble fou pour un jeune homme d’avoir autant d’argent, il s’avère que l’élément le plus réaliste de l’univers « Fifty Shades of Grey » c’est son bien son portefeuille.

Dans le second tome de la saga, Fifty Shades Darker, on ne voit pas Christian Grey travailler pour de vrai (en dehors du fait de faire écraser son hélicoptère au retour d’une réunion d’affaires). Mais comme nous l’avons appris dans le premier film, Grey Enterprises Holdings est très très riche, grâce à de nombreux investissements placés intelligemment.

Oui… en fait c’est parce que la romancière E.L. James et son mari-scénariste, Niall Leonard, ont décidé qu’un geek milliardaire de la Silicon Valley n’était pas assez sexy, que Grey a investi dans des secteurs plus discrets, et que son siège social est situé au nord de Seattle.

Siège social Grey Enterprises Holdings situé au nord de Seattle

Un vrai faux site web

Grey Enterprises Holdings a un site web, où les fans des films et des livres peuvent prétendre qu’ils regardent les références réelles de Christian Grey.

Sur le site, la société se targue de «transformer ce qui est possible» et s’annonce comme un leader mondial dans les technologies de communication, l’éco-fabrication et les solutions agricoles de prochaine génération. Ils investissent dans des produits innovants et des projets pour un meilleur avenir. Sur le site ils essayent d’avancer le fait qu’ils sont très respectueux de l’environnement.

Seulement le site Web fait également une mention de « compensation de carbone » de Grey, qui mentionne que l’entreprise avait compensé 5,20 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone en 2014.

Mais les experts en holdings déclarent que c’est une mauvaise idée.

« Les données de compensation carbone sont rarement divulguées pour des raisons autres que commerciales »

Cela signifie que Christian Grey ne se soucie probablement pas de l’environnement, mais veut s’en donner l’air. Ainsi, en faisant dévoiler à Grey Enterprises Holdings sa bonne action faussement environnementale, la société réussit à avoir l’air plus réaliste.

L’acquisition de Seattle Independant Press

Par définition, les sociétés de Holding comme Grey Enterprises ne font pas d’argent. Cela signifie que quand Christian Grey dit à Anastasia dans Fifty Shades Darker qu’il veut entrer dans l’édition en achetant « Seattle Independent Press », il pourrait prendre une décision saine (dans le sens des affaires).

Christian Grey pourrait aussi acheter « Seattle Independent Press » en profitant d’une niche fiscale. S’il a beaucoup d’investissements à l’étranger (ou simplement en dehors de Seattle) qui lui rapportent de l’argent, l’acquisition d’une société de presse indépendante pourrait être un excellent moyen de donner à certains de ses investissements des profits suffisants pour maintenir sa situation fiscale propre.

Un secret qui n’en n’est pas un

Leila est l’ancienne « soumise » de Christian

Dans Fifty Shades Darker, l’une des anciennes soumises de Christian Grey revient avec une arme à feu, menaçant de détruire sa romance avec Anastasia Steele. Mais les secrets qu’elle a sur Grey sont assez évidents : il avait l’habitude de l’attacher et d’avoir des relations sexuelles avec elle.

Le vrai secret ?

Mais comment Grey a-t-il pu commencer à financer les opérations de base de sa société de holding : ça c’est un vrai secret intéressant. Un journaliste de Forbes a déclaré qu’ils n’avaient aucune idée de comment quelqu’un à 27 ans pouvait devenir PDG d’une holding sans avoir d’aide. Alors que le fonctionnement réel de la holding de Christian semble se faire avec une équipe d‘experts, la façon dont il est arrivé à leur tête est un peu plus trouble.

Elena Lincoln : meilleure amie de Christian Grey, elle est d’abord une amie de la mère de celui-ci. Maîtresse et dominatrice de Christian Grey, elle l’a initié aux pratiques sexuelles BDSM.
Quelqu’un l’a aidé

Dans Fifty Shades Darker, nous apprenons que Grey a dirigé un salon de coiffure avec Elena Lincoln (Kim Basinger), une femme qui lui a montré les ficelles de la servitude. Il semble également que Christian garde une relation d’affaires avec Elena. Cela suggère que peut-être Elena Lincoln était la véritable puissance financière derrière Grey Enterprises à ses débuts. Pour faire avancer les choses, il va de soi que quelqu’un a dû donner un prêt à Grey. Bien sûr, le bon sens pour gérer sa société de holding est entièrement de son fait. Mais, il semble probable que la femme qui l’a initiée au BDSM était aussi sa bienfaitrice originale (financièrement parlant).

Les Grey-copters

Tout comme Trump, Christian Grey possède beaucoup de ses propres avions à travers un ensemble complexe de « holdings au sein de holdings ».

Le 8 décembre 2016, le Wall Street Journal a publié un article intitulé « How Donald Trump’s Web of LCCs Obscures His Business Interests » qui a provoqué l’affirmation provocatrice que « le président nouvellement élu Donald Trump possède un hélicoptère en Écosse».

L’article révèle qu’un homme d’affaires averti peut posséder 99% d’une entreprise qui contrôle un pourcentage d’une autre entreprise et ainsi de suite. Donc, Grey possédant ses hélicoptères à travers des sociétés façon poupées russes imbriquées n’est pas aussi fou que ça en a l’air.

La sécurité de Grey Enterprises Holdings Inc

Les secrets sur les pratiques de Monsieur Grey semblent donc être des secrets de polichinelle tellement il y a de personnes qui sont au courant : Avocats, secrétaires, personnel d’entretien, etc… Et donc, il a un impressionnant service de sécurité.

Si on lit entre les lignes et que l’on comble des vides de cette histoire, on peut tout à fait imaginer un service de sécurité, performant, très bien rémunéré et équipé, qui se charge à la fois des missions d’enquête sur les amis et les rivaux (ou ennemis) de Christian Grey, ainsi que de la sécurité au sens très large.

Du point de vue JDR, c’est très intéressant, parce qu’on se retrouve ainsi avec une foule d’intrigues tournant autour de la sécurité industrielle, personnelle et pourquoi pas nationale ou internationale (C’est une très grosse entreprise de communication qu’il a !)

Avec quelque chose qui pourrait s’approcher (un peu) de Largo Winch…

Jason Taylor : garde du corps, chauffeur et chef de la sécurité de Christian Grey.

Inspiration Jeu de rôle ?

Il existe quelques possibilités d’intégration des tous ces éléments vus ci-dessus dans des jeux de rôle.

Voici des exemples

Cross-Over « Fifty Shades » et « Eyes Wide Shut »

Oui, il faut tenter l’impossible et ne pas hésiter à associer ces deux histoires, ou en tout cas une partie.

Dans « Eyes Wide Shut« , des orgies sont organisées par des membres de la haute société. Ceux qui les organisent et qui y participent semblent être des gens de pouvoirs, des gens puissants. On pourrait tout à fait imaginer Elena Lincoln y convier Christian Grey dans les premiers temps de leur relation. Et que cela aurait permis par la suite de tisser des liens « commerciaux » avec d’autres membres de ces orgies…

Là encore, les services de sécurité sont un élément essentiel.

Et oui, on peut faire du jeu de rôle avec des thèmes très triviaux tels que la lutte pour le pouvoir, l’argent, le secret des relations intimes, le secret des affaires, de l’espionnage industriel…

Trivial certes, mais l’actualité regorge de sources d’inspiration, et avec une pincée de théorie du complot, vous pouvez avoir là un beau cocktail pour quelques parties de jeu de rôle à destination de celles et ceux qui n’aiment pas les univers fantastiques.

A noter que « Eyes Wide Shut » est l’adaptation de Traumnovelle, un roman qui se déroule à Vienne dans les années 20… Qui dit : « années 20 » dit : « Appel de Cthulhu » ?…

Du fantastique ou pas ?

On pourrait donc être tenté de rajouter un soupçon de fantastique dans tout ce background.

Un peu de Vampire ?

Dans ce cas, il faut savoir qu’E.L. James a au départ basé son histoire comme une fanfiction autour de la Saga Twilight. Vous voyez ?

Et bien imaginez que Christian Grey est un vampire qui tombe amoureux d’une mortelle, Anastasia Steele.

Vu comme ça, certains détails bizarres de l’histoire de Christian Grey sont un peu plus cohérents. De transformation en adaptation de l’histoire vous pouvez donc assez facilement tomber sur la façon dont Francis Ford Coppola a fait son Dracula en se basant sur le roman de Bram Stoker

Et on se rend compte que tout cela n’a plus rien d’original du tout…

Un peu d’ET ?

Et si Christian Grey n’était pas originaire de notre planète Terre ?

D’ailleurs le nom de Grey, pourrait être perçu comme un clin d’œil au greys (les fameux petits gris). Grey Enterprises étant une tête de pont pour une invasion insidieuse de la Terre. Ressortez vos manuels de Delta Green et vous aurez tout ce qu’il faut.

Un peu infernal ?

Par associations d’idées on se retrouver dans un univers vraiment très sombre… En effet, Christian Grey a des pratiques atypiques certes, et qui sont peut-être partagées par des associés de son entreprises, actuels ou anciens…

Et si la société de Holding détenait également des entreprises comme des sites web porno, ou des sociétés de production de film x… avec un penchant vers les pratiques BDSM.

Et pourquoi pas se dire qu’en marge des activités tout à fait légales, d’autres activités comme la prostitution, la traite des blanches, ou même des snuffs movies… Cela pourrait aller très loin.

Et avec un soupçon de fantastique on se trouve dans KULT (au moins).

Pas de fantastique ?

En retirant tout aspect fantastique, on va tomber dans une classique histoire policière ou d’espionnage.

En effet, les activités de la société de Holding de Grey peuvent tout à fait servir de couverture pour des services secrets (gouvernementaux ou privés. Sexe et espionnage ont toujours fait bon ménage, vous pouvez voir le film Red Sparrow par exemple sur l’utilisation de la « séduction » au profit de la recherche de renseignements. Et c’est sans compter sur les chantages pouvant être exercés et/ou les diverses manipulations.

Ainsi, peut-être que Christian Grey n’est qu’un simple recruteur qui forme ses soumises à devenir des agents secrets, tout comme lui-même a été formé ?

Sortez donc vos vieux exemplaire de James Bond le JDR, ou mieux faites de l’adaptation avec Savage Worlds ou Chroniques Oubliées Contemporain ?

A essayer aussi avec Hitos qui permet de faire des adaptations très faciles et fluides.

Du BDSM qui n’en n’est pas ?

La saga Fifty Shade raconte une histoire d’amour. Pas très originale, ni très réaliste, mais néanmoins cela a été voulu comme ça. Les pratiques BDSM décrites dans les romans et les films sont des visions fantasmées de pratiques réelles. Vous pouvez vous intéresser à ces domaines, et libre à vous d’en savoir un peu plus afin d’être plus proche de la réalité.

Vous pouvez également faire comme E.L. James le fait et rester en surface en faisant comme si c’était comme ça dans la réalité. Vous devez être conscients qu’il s’agit d’œuvres de fiction tout comme les voyages dans l’hyperespace, la lycanthropie ou la théorie de la Terre Creuse et donc les utiliser en tant que tel dans vos background de JDR.

Bon jeu, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées d’adaptation.