Jeu de rôle et Icosaèdre : les auteurs répondent !

Icosaèdre, l’interview !

En septembre 2015 apparaissait dans le paysage rolistico-Youtubesque un nouveau venu : Icosaèdre. Avec une première vidéo sur la définition et les origines du jeu de rôle, Icosaèdre a tout de suite marqué les esprits et a su se créer une base de fans qui attendent désormais avec impatience chaque vidéo. Pour l’instant quatre vidéos sont visibles, mais avant de les regarder à nouveau, intéressons-nous aux auteurs qui se cachent derrière Icosaèdre, à savoir : Gregoire Bouteillier et Alexandre Dulac

icosaèdre
A gauche Gregoire Bouteillier (Greg) et à Droite Alexandre Dulac (Alex)

Scriiipt : Bonjour Alexandre, Bonjour Grégoire, pourriez-vous vous présentez en quelques mots ?

Greg : Bonjour, je m’appelle Grégoire Bouteillier, j’ai 30 ans, vivant à Montpellier, Photographe et Libraire dans la vie, et rôliste depuis environ 4 ans.

Alex : Et con depuis toujours.

Greg : Ta gueule.

Alex : Ben moi c’est Alexandre Dulac, 24 ans, acteur comédien, à Montpellier aussi, rôliste depuis 3 ans. Et hélas, ami de Greg.

icosaèdre1

Scriiipt : Comment a germé l’idée d’Icosaèdre et par exemple, comment a été choisi le nom ?

Greg : Bon là c’est surtout moi qui vais répondre car je suis à l’origine du projet. En gros, depuis que je suis membre de l’association Manoir du Crime, je me suis beaucoup investi dans le jeu de rôle. Et comme à chaque fois que je m’intéresse beaucoup à un domaine, je cherche à en comprendre les origines, et la théorie. En grand habitués des émissions YouTube de tout genre, et notamment celles de vulgarisation scientifiques et historiques, j’ai cherché quelque chose du genre mais traitant de l’histoire du jeu de rôle. Et j’ai été assez déçu, car il n’y avait pas grand-chose, ou en tout cas, rien qui n’approfondisse suffisamment le sujet à mon gout. Cela dit, il existait beaucoup de sources sous forme de texte, ce qui a pu, en partie, étancher ma soif. En parallèle, il y a bien longtemps que je souhaite réaliser une émission YouTube, et que je pratique la vidéo et le montage, du coup, je me suis dit « pourquoi pas ? » #YOLO.

manoir du crime

Alex : Putain mais tu parles trop…

Greg : Je vous prierais d’ignorer ses interventions, ça risque de lui donner trop d’importance. Bref, du coup, concernant le nom, je voulais tout simplement un terme élaboré, pour faire référence au côté réfléchi du propos de l’émission, et qui soit en rapport avec le jeu de rôle. J’ai pensé aux noms géométriques des dés, et j’ai fini par tomber sur celui du D20. Alex s’est ensuite greffé au projet, mais je vais le laisser expliquer, parce que j’ai la flemme.

icosaèdre

Alex : Déjà j’étais greffé au projet bien avant que le nom soit déterminé. J’ai connu Greg par le Manoir du Crime en décembre 2014, nous avons sympathisé et sommes devenu de plus en plus proche. Les détails vous seront épargnés. Il a commencé à me parler d’un projet d’émission YouTube vers le printemps 2015, puis il a muri la suite de son côté et est revenu vers moi en été de la même année. De là c’est allé assez vite, nous avons commencé le tournage du premier épisode, interrompu en plein milieu parce que je ne suis jamais dispo (Greg adore mon emploi du temps de merde), pour le mettre en ligne en septembre. Greg m’avait contacté afin de ne pas être seul à l’écran mais paraître intelligent en faisant apparaître plus con que lui. En vrai c’est moi le patron !

Greg : Dois-je te rappeler qui signe les chèques en fin de tournage Alexandre ?

Alex : « Tu m’paie pas Greg… »

icosaèdre2

Scriiipt : Quelle est la ligne éditoriale que vous avez fixée pour vos vidéos ?

Greg : Ben l’idée, pour le moment, c’est de parler de ce qui a fait l’histoire du jeu de rôle depuis ses débuts, en prenant le temps d’aborder en détail chaque élément important, et ce, de la manière la plus pertinente possible. Le format est très chronologique, et va surement le rester un moment. Cela dit, avec les hors-séries qui vont arriver, et d’autres formats en prévision, il n’est pas impossible que l’on avance un peu dans le temps par moment.

Alex : il est à noter qu’à l’origine nous avions prévu de mettre en ligne une vidéo par mois. Je vous laisse jeter un œil à la chaîne pour constater à quel point nous avons respecté ce principe.

Greg : #pasletemps

Alex : #planningdeministre, #onbosseplusquunministre

icosaèdre3

Scriiipt : Chaque vidéo a l’air sacrément bien scénarisée, bien rythmée et documentée (et tout et tout), du coup ça doit être long à faire ? Comment ça passe entre l’idée de la vidéo et le montage final ?

Greg : Bon alors le processus est ainsi : Choix du sujet, puis recherche, pré-écriture de l’épisode avec les informations glanées (donc tout ça c’est moi), puis Alex m’aide à finaliser l’écriture et à rajouter des vannes et des sketchs, ensuite tournage, et enfin le montage. Il faut parfois rajouter le fait que l’on fait une partie test du jeu, et qu’on peut tourner des sketchs additionnels. Du coup, pour répondre à la question, je dirais que, si on met ça bout à bout, il faut bien compter environ deux semaines. Évidemment cela met beaucoup plus de temps étant donné qu’on fait ça sur notre temps libre, mais vu que j’ai déjà lu les questions suivantes, ben j’y reviendrais après.

Alex : J’arrive plus en fin de processus. C’est bien Greg qui fait le plus long et le plus dur du travail, à savoir la recherche d’informations. Je suis plus utile pour l’écriture finale ainsi qu’à la « mise en scène » (même si le terme est un peu fort). Disons que servant d’assistant de tournage (parce qu’on est que deux sur le plateau), je peux servir d’œil extérieur pour « diriger » Greg lors des prises.

Greg : Regardez le comme ça le fait fantasmer de parler de me « diriger » ah ah..

Alex : ah ah ah.

icosaèdre4

Scriiipt :Les vidéos ont des durées qui vont de 8 minutes pour la plus courte à 20 minutes pour la plus longue, pourquoi ne pas s’être fixé une durée invariable d’une émission à l’autre ?

Greg : Parce que ce n’est pas possible. La durée des épisodes va être déterminée à la fois par la quantité d’information que j’ai pu glaner, et par la durée des sketchs et des blagues qu’on ajoute dans les épisodes. On a de la chance d’être sur un format, avec YouTube, qui n’a pas vraiment de limite. On peut donc expérimenter les choses comme on le souhaite (un peu comme avec l’épisode 3 que j’ai voulu couper en deux), et on continuera à faire les choses selon nos envies, contrairement à ce qu’aurai pu être un format télévisuel. Et c’est tant mieux comme ça d’ailleurs !

Alex : Vous remarquerez qu’il aime bien utiliser le terme « glaner », moi ça me fait penser à gland. Pas vous ?

Greg : Non je ne crois pas Alex.

Alex : Si Greg.

icosaèdre5

Scriiipt : Vous avez des anecdotes de tournage, un bêtisier peut-être ?

Greg : En termes d’anecdote, je pense qu’on peut surtout parler du premier épisode, tourné entre juillet et aout 2015, qui a été un vrai calvaire au niveau technique (lumière du jour variable, bruit de la rue, etc…) et température, ce qui nous a donné rapidement l’envie d’investir dans du matériel pour faciliter les tournages tout en améliorant la qualité de l’émission.

Alex : En ce qui concerne le bêtisier, y’a de quoi en fournir. Il est prévu d’en sortir un, mais quand ?…. Ce qui est bien avec cette émission, c’est qu’on a toujours plein de trucs de prévu, mais on ne sait jamais quand on les sort !

Scriiipt : Dans une des vidéos, on apprend qu’Alexandre n’est pas payé pour sa prestation… (ce qui est terrible, parce qu’il a un talent fou, et qu’il crève l’écran… mais bref…) ça veut-il dire que vous faites tout ça complètement bénévolement et que ce n’est même pas votre activité principale ?

Greg : Je vais laisser le larbin répondre, il a l’air assez concerné, et vu que c’est LUI qu’on complimente, ben je vais bouder.

Alex : Non mais reviens…. Bon en ce qui concerne la rétribution salariale, j’en suis à peu près au SMIC du monde bénévole, à savoir : 0 €. Pour l’instant on fait tout ça avec nos propres moyens, c’est un projet qui nous tient à cœur donc on investit dans du matériel quand on peut et nous ne gagnons rien. Mais c’est normal à notre niveau. Ah ! Je crois que Greg reviens…

Greg : Ça ira pour cette fois. Bref, j’aimerais rajouter qu’effectivement ce n’est absolument pas notre activité principale, on a tous les deux pas mal de choses à faire à côté (y compris du jeu de rôle, évidemment) qui nous prennent pas mal de temps, et des jobs pour vivre. Cela a bien sûr un impact sur le temps de production des épisodes, comme je le disais plus haut.

icosaèdre6

Scriiipt : Comment voyez-vous la suite de l’aventure ? Objectif : faire comme «Le Joueur du Grenier »

Greg : Alors j’ai du mal à comprendre le sens de la question, mais je vais quand même essayer d’y répondre. Donc on a pas mal de projets pour la suite, et on espère que la popularité de l’émission va aller en grandissant. On aimerait déjà participer à plus d’évènements réels comme les conventions et les festivals, mais pour le moment le temps nous manque. Quant à faire « comme le joueur du grenier », j’ai pas prévu de m’acheter de chemise hawaïenne dans les prochaines semaines, mais la question a le mérite d’être posée.

Alex : Moi j’en ai une ! Blague à part, pour l’instant se projeter dans l’idée de sortir plusieurs vidéos par mois et en vivre est agréable mais impossible. On fait les choses comme elles viennent et comme Greg le disait, on fait selon nos envies (encore une fois je vous passe les détails) donc on verra comment les choses évolueront.

Scriiipt : A la fin de la vidéo « Icosaèdre #3 – Tunnels & Trolls (Part 2/2) » vous annoncez déjà projets cours, une interview de Ken Saint- André et de nouveaux formats d’émissions, on peut en savoir plus ?

Greg : En fait l’interview est déjà fait, faut juste que je finisse le montage et le sous-titrage. Quant aux autres formats, bien il n’y a rien de fait pour le moment, mais on aimerait faire des vidéos plus courtes, presque « VLOG » pour réagir un peu sur l’actualité rôlistique, tant que celle-ci a un rapport avec l’histoire (exemple : lorsque le crowdfunding de la réédition de soleil Noir a été lancé, ça aurait été sympa de parler du jeu d’origine brièvement). Ca ne remplacera pas l’émission principale, mais ça permettra de dynamiser un peu la chaine. Il y a d’autres trucs de prévu, mais ça va prendre un peu de temps à se mettre en place donc pour le moment je ne préfère pas en parler. Tout ce que je peux vous dire, c’est que ça n’a rien à voir avec les films de Michael Bay.

Scriiipt : Quelque chose à ajouter ?

Greg : Merci à la communauté existante de nous suivre et de partager ce que l’on fait, l’accueil est toujours très agréable et enrichissant quand on sort un nouvel épisode ; Merci à Scriiipt pour cette interview et tous vos partages ; Et merci à tous ceux qui m’aident à réaliser les épisodes, et croivez moi, ya du monde.

Alex : je tiens à préciser que j’ai un chat, et qu’il est mignon.

Greg : Vous voyez, on lui donne trop d’importance et du coup ben, il déraille.

icosaèdre7

Scriiipt : Merci encore tous les deux, au plaisir de vous retrouver pour la suite des émissions d’Icosaèdre !

Ci-dessous retrouvez les vidéos déjà réalisées :

Print Friendly
The following two tabs change content below.