p

Quand Magic The Gathering et D&D se rencontrent

L’annonce a été publié sur le site de Wizard of the Coast le 27 avril 2016 :

Dungeons & Dragons and Magic: The Gathering are two different games, but that doesn’t mean their Multiverses can’t meet.

En gros, ce n’est pas parce que « Donjons & Dragons » et « Magic : L’Assemblée » sont deux jeux différents que leurs Multivers ne peuvent se rencontrer…
Vous pouvez télécharger librement (et gratuitement) le supplément « Plane Shift Zendikar » (en cliquant sur l’image ci-dessous).
plane-shift - zendikar

Il s’agit d’un supplément de 38 pages au format pdf compatible avec les règles de D&D 5ème Edition (en VO). Il s’agit ici de la description d’un plan élémentaire magique (Zendikar) :

Cette terre au mana primordial rare est précaire, imprévisible et mortelle. Et c’était avant les Eldrazi…

De larges et mystérieux hèdrons de pierre recouvrent le plan et le ciel tels des vestiges d’une antique civilisation étrange, capable de manipuler une puissance magique inimaginable. Jadis, cette civilisation disparut pour des raisons que peu connaissent.

Contrairement aux autres plans, Zendikar abrite un mana unique semblable à un sort, qui semble presque vivant pour ceux qui le manipulent. Cette puissance brute fait de Zendikar un monde dynamique en perpétuelle évolution, qui regorge d’une magie intense. Les océans projettent des geysers d’eau élémentaire. Les montagnes s’élèvent et s’affaissent pour écraser ceux qui voudraient gravir leur sommet. Les forêts modifient le cours de la pesanteur ou leur cycle de croissance. La terre et les espèces botaniques se tortillent parfois, comme prises de douleurs. Ces effets sont appelés « le Roulis ».

Planeswalkers et explorateurs assoiffés de mana risquent leur vie pour exploiter les trésors de ce lieu trompeur regorgeant de périls meurtriers. Mais désormais, le danger est encore plus présent.

Les périls de Zendikar ont une origine sinistre, ignorée des habitants du plan. Pendant des millénaires, les profondeurs de ce plan ont maintenu captifs les Eldrazi, des monstruosités astrales venues d’entre les plans. Mais les Eldrazi se sont éveillés, et ils dévorent tout sur leur passage.

Et comme si ce n’était pas suffisant, leur seule présence a généré avec elle des créatures-drones inférieures : les lignées de progéniture. Elles aussi étaient emprisonnées avec leurs hôtes eldrazi.

Incapables de rejoindre l’Æther, les Eldrazi concentrent leur féroce voracité sur le plan qui les retient prisonniers.

Les explorateurs et les survivants audacieux qui avaient appris à coexister avec les dangers sauvages de Zendikar doivent à présent faire face à une force insondable. Sur tous les continents, les querelles ridicules cessent. Les elfes et les humains, les gobelins et les ondins, les kor et les vampires se précipitent pour défendre Zendikar contre ses prisonniers astraux. Il y a peu d’espoir.

Cruelle ironie du sort : le destin de Zendikar pourrait bien reposer entre les mains de deux ennemis implacables, les Planeswalkers Nissa Revane et Sorin Markov.

Print Friendly
The following two tabs change content below.