Symbaroum le jeu de rôle

Symbaroum est un jeu de rôle suédois, traduis en français par A.K.A. Games, dont vous pouvez soutenir le financement participatif sur le site de Black Books Editions.

“… et le jour se leva, lorsque l’engeance du Serpent prit les armes, lorsque les crimes des jours innombrables durent être dénombrés et expiés, corne après corne, croc après croc. Et les yeux aveuglés des pécheurs versèrent des torrents de larmes, leurs gorges tranchées gémirent lorsqu’ils s’enfuirent sur leurs membres brisés. Alors, Symbaroum s’enfonça dans un sommeil sans rêve…”

Vous pouvez télécharger ici le kit de démarrage rapide : http://www.aka-games.fr/website/wp-content/uploads/2016/03/Symb_Quickstart.pdf, celui-ci vous permettra de découvrir en quelques lignes l’univers de Symbaroum et sa mécanique de jeu.

Symbaroum

Symbaroum le Crowdfunding !

Symbaroum-les contreparties

Sur la page consacrée au Crowdfunding de Symbaroum sur le site de Black Books Editions vous trouverez toutes les contreparties possibles pour acquérir le jeu. A partir de 49 € pour le livre de base.

Il faut savoir que le projet a été financé en moins de 10 heures, et que donc désormais les prochains participants vont contribuer à débloquer les différents paliers bonus.

Un succès foudroyant pour ce jeu de rôle medieval fantastique.

Symbaroum en quelques mots :

Le royaume perdu de Symbaroum Il y a bientôt vingt ans, la jeune reine Korinthia mena son peuple désespéré vers les terres du Nord, loin de sa patrie ravagée par la guerre et la magie noire. Après avoir pacifié ou expulsé les barbares vivant dans la région, elle entreprit d’édifier sa nouvelle capitale sur les ruines de Lindaros, une cité-État jadis prospère, abandonnée deux siècles auparavant. La reine rendit grâce à Prios, le dieu solaire et déclara la renaissance de son royaume, sous un nouveau nom, Ambria, “Rayonnant”.Symbaroum

Peu après leur arrivée, les Ambriens entreprirent leurs premières expéditions dans l’immense forêt de Davokar, à la recherche de ressources naturelles mais aussi de trésors dans ces lieux envahis par les ruines. Les barbares résidant à la lisière des bois leur déconseillèrent vivement de telles incursions, parlant d’attaques-éclairs de gardiens, de bêtes voraces, et de puissants trolls. Ils insistèrent sur le fait que seule une fine couche de terre et de racines protégeait les habitants de cette région d’un mal ancien qui y sommeillait, des abominations et des créatures surnaturelles à l’origine de la destruction de Symbaroum, l’antique civilisation disparue des peuples barbares.

Symbaroum

La reine Korinthia ignora pourtant ces oiseaux de mauvais augure. À présent, le mal semble sur le point de s’éveiller dans les sombres profondeurs de Davokar. Les opportunités pour votre personnage, vivant dans la région, sont innombrables. Il sera peut-être, par exemple, amené à aider la reine Korinthia dans ses ambitieux projets civilisateurs ou rejoindre les barbares qui tentent de comprendre et de préserver les secrets de Davokar.

Vous pourrez également affronter les anciennes puissances de la région dans l’espoir d’y gagner gloire et trésors. Quoi que vous décidiez, Symbaroum vous entraînera dans de longues et périlleuses expéditions au milieu de ruines antiques, de dangereux périples sur des eaux d’un noir impénétrable et sous des cieux sans étoiles, et des affrontements avec des chefs barbares, des trolls voraces et des abominations en fureur. Dans ce monde, chaque pas mène vers l’aventure et le moindre de vos souffles pourrait bien être le dernier.

Quelques illustrations issus de la version anglaise :

Symbaroum

Symbaroum