Brèves de Fantasy Challenge l – « Les Nécromanciens c’est des cons ! »

Le principe de Brèves de Fantasy ? 

Raconter une bonne tranche de fantasy en moins de 50 lignes ET avec un nécromancien. Ok Challenge relevé. Qu’en pensez-vous ?

Grertod est un célèbre nécromancien… Il doit sa renommée au fait d’être  ce qu’il est : quelqu’un qui commerce avec la mort, et de façon plutôt efficace. La célébrité de Grertod tient aussi d’un défaut particulièrement gênant dans sa profession : il ne sait pas négocier.

brève de fantasy Ainsi dans toutes les cité-états de l’Empire il est plus connu sous le nom de « Grertod le soupe au lait » ou parfois « Grertod le naïf »… Ce n’est pas la même chose, et à chaque fois que quelqu’un entame une négociation ardue avec Grertod, il pense surtout avoir à faire avec « Le Naïf » oubliant « le soupe au lait » et oubliant « le nécromancien »…

Au courant de tout cela, ou au moins en partie, Ythir et sa bande de mercenaires et de coupe-jarrets entreprirent donc un jour de négocier avec Grertod.

Il faut savoir que les nécromanciens sont des cibles de choix pour les aventuriers en quêtes de trésors et de renommée bien mal acquise. Pourquoi donc ? Parce que les sorciers et autres faiseurs de magie noire ou grises sont facilement accusés de tous les maux. Et dès qu’un mouton boite ou bêle de manière inhabituelle, les villageois ont pour coutume de reporter la faute sur le magicien le plus proche de leurs pâturages.

Une chose en entraînant une autre, les villageois finissent par se plaindre au seigneur qui aussitôt engage une troupe de mercenaires pour aller passer le vilain faiseur de sorts par le fil de l’épée. En guise de récompense, les soldats de fortune pourraient garder tout trésor qui se trouverait en la demeure de l’enchanteur.

Les choses ne se passant pas toujours de la meilleure manière qu’il soit… Il arrive que la troupe bien armée, mais peu aguerrie et peu au fait des pouvoirs du druide noir, se fasse rapidement laminée par les divers pièges et sortilèges qui protègent le donjon du sorcier.

Et ne cherchez donc pas plus loin d’où provient la fortune de certains magiciens, ce sont les indésirables qui l’engraissent ! Et aussi les villageois, qui finissent aussi par payer un tribut en moutons boiteux et bêlant étrangement à leur sorcier de voisin.

Sachant tout cela, Ythir et sa troupe frappent donc à la porte du donjon de Grertod.

— « Hey Grertod ! Moi Ythir le Grand et mes compagnons, nous avons une affaire à te proposer ! »

— « Filez de là, bande de va-nu-pieds, je n’ai rien à vendre ! »

— « Mais nous, oui ! »

Et « Grertod le Naïf » ouvrit sa porte, toujours prêt à faire une bonne affaire. Cela faisait longtemps que cela ne lui était pas arrivé.

–« Grertod, tu as besoin de notre protection, nous pourrions défendre tes intérêts, et te protéger contre tous ces aventuriers sans scrupules qui pourraient venir ici pour t’occire. »

— » Ythir, je croyais que tu venais me vendre quelques cadavres fraîchement déterrés, ou des ossements de Roi-Liche plein de pouvoir. Je n’ai que faire de ta protection ! »

— « Ah oui, cher Grertod ? Et qui va te protéger contre une bande de… je ne sais pas… sept guerriers armés et bien entraînés ? »

— « Ythir, je sais me défendre tout seul, je ne suis pas… »

–« Stupide ? Naïf ?… Si tu le dis. Mais tu nous as pourtant laissé tous entrer dans ta demeure et tu es à notre merci maintenant »

Voilà.

Ythir avait oublié que Grertod était surtout « soupe au lait » et « Necromancien ».

Il existe un très vilain sortilège qui liquéfie la chair quasi instantanément… Grertod n’est pas réputé pour l’utiliser lorsqu’il est vexé. Et en fait c’est surtout parce que personne de vivant n’a jamais été témoin des fulgurantes colères du nécromancien.

Ythir et ses hommes mirent quelques horribles minutes à succomber et à regretter d’avoir insulté Grertod.

Pour finir, d’où croyez-vous que les plus grands nécromanciens tirent leurs gardes ? Pensez-vous réellement qu’ils vont eux-mêmes aller déterrer les cadavres ? Non.

Les squelettes et les zombies ont été de braves aventuriers bien vivants, au moins pendant quelques minutes après qu’ils aient passer la porte. Souvenez-vous en lorsque vous vous adresserez à Grertod.

Illustration de fantasy : necromant_by_ruslayer
Necromant ©2009-2015 Ruslayer

Les autres brèves :

Restez à l’affût des prochaines brèves et participez vous aussi, rendez-vous à la Taverne du Darw !

Print Friendly
The following two tabs change content below.
Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

Une réflexion au sujet de « Brèves de Fantasy Challenge l – « Les Nécromanciens c’est des cons ! » »

Les commentaires sont fermés.