Mécanisme narratif dans les jeux de rôle — Wikipédia

Mécanisme narratif dans les jeux de rôle

Le but des jeux de rôle, et de manière plus générale des jeux narratifs, est de créer une histoire. La manière dont se construit l’histoire utilise des mécanismes qui sont souvent implicites dans le cas des jeux de rôle — les ouvrages contiennent au mieux une section « conseils aux meneurs de jeu » — ou bien qui sont édictés par des règles dans le cas des jeux narratifs.

On peut distinguer typiquement trois phases dans l’élaboration de l’histoire : la conception de la trame de l’histoire, du scénario ; le découpage de l’histoire en scènes et la conception de ces différentes scènes ; la mise en œuvre de tout ceci, c’est-à-dire l’édiction — « l’écriture orale » — de l’histoire elle-même.Dans certains jeux narratifs, les trois niveaux sont mis en œuvre pendant la partie ; dans le cas d’un jeu de rôle classique, les deux premiers niveaux font partie de la préparation par le meneur de jeu, seul le troisième niveau concerne la partie de jeu proprement dite.

Nous présentons d’abord la phase qui concerne tous les joueurs de tous les jeux, donc les phases sont présentées à rebours.

Notons que cet article ne traite pas du « narrativisme » en tant que manière de jouer, mais de la narration quel que soit le style de jeu, y compris « ludiste » ou « simulationniste».

Source : Mécanisme narratif dans les jeux de rôle — Wikipédia