Les 4 erreurs à ne pas commettre pour jouer un personnage « fou »

La folie (ou de manière plus juste, les psychopathologies) est le plus souvent perçue comme un comportement jugé inadéquat, aléatoire et potentiellement dangereux.

Source: chutesderozan.wordpress.com

Alors, attention, dans cet article, il s’agit de conseils pour les jeux de rôle textuels… bien que ces trucs puissent s’appliquer également aux jdr sur table de manière finalement assez aisée…

Et j’ajoute que cet article est finalement assez court et qu’il y aurait beaucoup, beaucoup d’autres choses à dire.

2 réponses sur “Les 4 erreurs à ne pas commettre pour jouer un personnage « fou »”

  1. Wow, moi qui me demandais pourquoi subitement j’avais une explosion du nombre de visites !

    Il y aurait bien plus à en dire c’est vrai. J’avais hésité à faire quelque chose de plus complet, mais finalement aller à l’essentiel m’a semblé plus intéressant et plus facile d’accès aussi.

    Merci d’avoir relayé l’article 🙂

  2. Le sujet est hyper-intéressant ! Dans de nombreux jeux de rôle la folie se retrouve au centre des intrigues, et fait aussi parti du moteur du jeu lui-même. Mais comment les joueurs peuvent intégrer la folie comme un élément du jeu de leur personnage, ça c’est une autre paire de manche. En tout cas, super idée d’article.

Les commentaires sont fermés.