[Cthulhu] M1932 Mauser – Machine Pistol

M1932_Mauser___Machine_Pistol_by_Seawolf512.png:iconseawolf512:M1932 Mauser – Machine Pistol by Seawolf512 ©2010-2014

M1932 Mauser Amélioré – Machine Pistol

Cette arme connue mais étrange a été fabriqué par un artisan armurier pour un client avec des exigences particulières. Il lui fallait une arme démontable, silencieuse et capable de tirer par rafale. Dans les années 30, très peu d’armes pouvaient correspondre à ces exigences. Et l’arme illustrée ci-dessus a donc été conçue à partir d’un Mauser M 1932 (le fameux Schnellfeuer ou Mauser M712) auquel ont été ajouté une poignée issue d’un pistolet mitrailleur Thompson, un chargeur escargot d’une capacité de 50 coups, et pour finir le canon a été modifié pour accepter un silencieux.

Arme de poing /Arme automatique – Allemagne – 7,63 mm

  • Type de l’arme : Pistolet automatique à sélecteur/Pistolet mitrailleur
  • Chargement : magasin amovible devant la détente
  • Munition : 7,63 Mauser
  • Dégâts : 1d8+1
  • Modificateur de précision :
    sans crosse ni poignée : 0% (mode semi-automatique) /- 10 % (mode automatique)
    avec crosse et poignée : + 5% (mode semi-auto) / – 5 % (mode automatique)
  • Cadence : 2 (mode semi-automatique) / 4 (mode automatique)
  • Enrayement : 97 + (mode semi-automatique) / 90+ (mode automatique)
  • Portée : Proche
  • Solidité : 10
  • Capacité : 10, 20 ou chargeur tambour de 50
  • Rechargement : 1 action pour changer de magasin
  • Dissimulation : 0 % (a condition d’être démontée – sinon impossible)
  • Prix : 700 $ (prix de l’arme, plus modifications)

(Voir page 133 du Manuel des Armes pour le Mauser M1932 et page 84 pour le C 96)

Dans les années 30 en Europe l’assouplissement des clauses du Traité de Versailles permet à Mauser d’envisager la reprise des exportations. Et les Mauser C96 avaient déjà acquis une bonne réputation. La Chine devient un marché prioritaire mais Mauser doit subir la concurrence des copies espagnoles (Astra par exemple). Les Espagnols mettent sur le marché des armes fonctionnant en mode automatique (tir en rafale). Le Mauser C96 sera donc modifié et modernisé. Deux modèles voient le jour : le modèle M-30 et le Schnellfeuer.

Entre 1930 et 1937, 150000 C96 M-30 vont être fabriqués pour le marché Chinois où la révolution est en marche.

La principale innovation concerne la sécurité. Un nouveau mécanisme de sécurité, nommé « sécurité universelle », rend la manipulation de l’arme chargée plus sûre.

Ces nouveaux modèles sont extérieurement parfaitement finis. La majorité des Mauser C96 M-30 conservent le magasin fixe de 10 coups, de très rares M-30 ont été, sur la fin, équipés de chargeurs mobiles. Ce chargeur mobile est vraiment créé avec l’arrivée du Mauser M712 (le mythique Schnellfeuer), premier pistolet automatique véritablement fonctionnel, avec une cadence de tir de 1 000 coups par minute ! L’élargissement de la carcasse permet alors enfin l’utilisation de chargeur mobile de 10 ou 20 coups. Deux versions se succèdent : la très rare version dotée du sélecteur Nickl (1930) et le second modèle équipé du sélecteur de tir Westinger (1932).

Mauser-M712-Schnellfeuer-A36992Environ 100 000 exemplaires du Schnellfeuer seront produits et, dans la plupart des cas, exportés vers la Chine. Sur le million de Mauser C96 produits (tous modèles confondus), la moitié sera finalement exportée vers la Chine. Les troubles apparus en Chine en 1937 mettent un terme définitif aux ventes des pistolets Mauser. Un dernier lot de Schnellfeuer, stock d’invendus, sera utilisé par l’armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale. (voir ci-dessous)…

A noter :

Le gouvernement brésilien a acheté un lot de 500 Schnellfeuer  pour la Policia Militar do Distrito Federal (en portugais « la police militaire du district fédéral ») au milieu des années 1930. Le PASAM (Pistola Automática Semi-Automática Mauser) est un M1932 avec quelques modifications. Il a été utilisé par la police militaire brésilienne (Policia Militar), dans les années 1980. Ils ont préféré l’utiliser comme une carabine semi-automatique et ont réservé sa mise en automatique pour les situations d’urgence en raison de son recul.

En 1970 , la Policia Militar do Rio de Janeiro ( PMRJ ) a demandé aux services de Jener Damau Arroyo, un armurier d’origine espagnole, d’effectuer des modifications sur leurs PASAMs. La première modification (MOD PASAM -1), dont 101 armes en ont bénéficié, a été une extension de structure métallique soudée sur le boîtier de magasin . Il était ainsi équipé d’un grip à l’avant en métal bien avant de l’arme sous le museau . La poignée d’origine a été laissée, la rendant compatible avec la crosse en bois d’origine. La deuxième modification (PASAM MOD- 2), impliquant 89 pistolets , présenté une extension de cadre similaire, mais le grip à l’avant avait des panneaux de bois et était de forme différente. La poignée de pistolet utilisé poignées rectangulaires en bois plus épais et une crosse d’épaule métallique stock soudé à elle. Pour mémoire, 295 PASAMs ont été laissés dans l’état d’origine. Ces armes acceptent les chargeurs standards de 10 coups, de 20 coups et aussi des chargeurs spéciaux de 40 coups.

Utilisation dans l’Appel de Cthulhu ?

L’adjonction d’un silencieux à cette arme, la transforme pour être suffisamment discrète. Par exemple pour une opération d’infiltration dans un temple Cultiste où il vaut mieux ne pas faire trop de bruit. Pas de bruit, mais la possibilité d’éliminer rapidement des gardes ou des créatures dangereuses avant que l’alerte ne soit donné.

Print Friendly
The following two tabs change content below.