Le film perdu de Drakula

Drakula halála (la mort de Dracula), film Hongrois de 1921. En effet contrairement à la croyance répandue, Nosferatu de Murnau, n’est pas la première adaptation du Dracula de Bram Stoker. En 1921, Karoly Lajthay réalisait une version hongroise de Dracula, mais hélas, il ne subsiste plus une seule trace de ce film. Mis à part quelques affiches et photos…
Attention, le synopsis du film nous révèle cependant qu’il ne s’agit pas vraiment d’une histoire de vampire, mais plutôt de l’histoire de quelqu’un qui se prend pour un vampire.

DrakulahalalaDracula est pensionnaire d’un asile d’aliénés à proximité de Vienne. Il est soigné car il souffre d’une obsession : Il pense être immortel. Lors d’une visite à son père Mary Land, couturière de 16 ans, va tomber dans les griffes de Dracula. En effet deux fous jouant aux médecins veulent absolument opérer les yeux de Mary, ce qui la bouleverse et qui l’a contraint à se reposer à l’hôpital. La jeune fille plonge alors dans un cauchemar. Séduit, Dracula la kidnappe….

Réalisateur : Lajthay Károly
Production : Corvin Filmgyár
Scenario : Lajthay Károly, Mihály Kertész (Michael Curtiz, futur réalisateur de Casablanca)

Casting : Paul Askonas (Drakula), Margit Lux (Mary Land), Elemér Thury (Doctor), Lajos Réthey (Fake doctor), Aladár Ihász (Assistant), Karl Götz (Funny man), Dezsö Kertész (George), Lajos Szalkay, Zoltán Dezső, Hatvani Károly, Oszkár Perczel, Károly Hatvani, Anna Marie Hegener, Paula Kende, Lene Myl, Magda Sonja, Béla Tímár

Paul Askonas (Drakula) et Margit Lux (Mary)
Paul Askonas (Drakula) et Margit Lux (Mary)

Drakula halala fait parti de cette poignée de films réalisés en Hongrie à cette époque (les années 20). La plupart de ces films se basent sur des romans populaires mais ce film est très différent. L’acteur qui tient lee rôle principal, Paul Askonas, est apparu dans deux films hongrois et autrichiens, des films fantastiques ou d’horreur, comme Labyrinth des Grauens (1921, Labyrinth of Horror). Le réalisateur Lajthay Károly, était réputé être un spécialiste de thrillers et il était reconnu pour son style à l’atmosphère unique, pourtant il n’a jamais dirigé un autre film – pourquoi, et que lui est-il arrivé ? Des rumeurs évoquent un problème de boisson.

La Hongrie est le pays des films muets perdus. 600 films réalisés entre 1912 et 1930, et seulement de quarante-cinq films complets ont survécu. Drakula halala n’est pas parmi eux – où est-il ?

Après la Grande Guerre l’industrie cinématographique hongroise est modeste, et elle a beaucoup souffert sous la crise politique. En 1919, le révolutionnaire Béla Kun a établi un gouvernement communiste, qui s’est effondré après seulement quelques mois, pour être remplacé par le régime militaire brutal de Miklós Horthy.
Kun avait nationalisé l’industrie du film et un plan ambitieux de production a été établi. Mais Horthy était ouvertement antisémite et il méprisait l’industrie cinématographique ; il a persécuté de nombreux cinéastes (dont le malheureux directeur Sándor Pallos qui a été torturé à mort pour avoir fait un film basé sur un roman de Gorki). Beaucoup dans l’industrie cinématographique ont fui, comme Sándor László Kellner (Alexander Korda) et Mihály Kertész (Michael Curtiz).

Inspiration Rôliste

Les années 20 ? Pourquoi ne pas jouer à l’Appel de Cthulhu ? Il est intéressant de constater que la famille de Miklos Horthy est originaire de Transylvanie…

Print Friendly
The following two tabs change content below.

Une réflexion au sujet de « Le film perdu de Drakula »

Les commentaires sont fermés.