Orishas Yoruba, envoutante Afrique !

Née dans l’esprit du photographe et PDG de Noire 3000 Studios, James C. Lewis, cette série de photographies nous montre des divinités africaines bien vivantes.

La série dépeint les 20 dieux et déesses de la religion Yoruba  qui trouve ses origines au Nigeria.

En raison de la traite des esclaves, cette religion s’est depuis propagée au Brésil, à Cuba, en Jamaïque, dans les Caraïbes et dans d’autres régions du globe. Yorùbá a également influencé les modes de vie tels que le Lucumí, Umbanda et le Candomblé.

L’utilisation par Lewis de modèles vivants conceptualise l’Afrique des Orishas Yorùbá contrairement à ce que nous voyons d’habitude, car ils sont généralement représentés sous forme de peinture ou de sculpture.

Bien qu’il existe plus de 400 Orishas, Lewis a choisi les plus connus : Agayu, Babalu Aye, Erinle, Eshu, Ibeji, Obatala, Obba, Ochumare, Ogun, Oko, Olokun, Olurun, Ori, Orunmila, Oshu, Oxosi, Oya, Ozain , Shango et Yemaja.

Inspiration pour des jeux de rôle ?

A notre connaissance, peu ou pas de jeux de rôle réellement d’inspiration Africaine. Ou en tout cas, les jeux qui portent pour toile de fond l’Afrique et sa mythologie sont rares. Il existe bien : Nyambe pour le système D20… (voir sa fiche sur le GROG : http://www.legrog.org/jeux/d20-nyambe), mais c’est peu…

Mais la campagne Nephilim LOA pourrait également bénéficié de ces magnifiques illustrations. Ou bien est-ce qu’enfin, l’Afrique sera la terre des futurs héros d’un jeu de rôle ?

 

Print Friendly
The following two tabs change content below.