categorie jeux de rôle

[écrire du jeu de rôle] 36 situations dramatiques

En 1916, Georges Polti expose sa théorie des 36 situations dramatiques selon laquelle il existe, pour tout type de scénario, 36 situations dramatiques de base. Des situations que tout Meneur de Jeu devrait avoir sous la main lors de la création de ses scenarii et autres intrigues.

Implorer : un personnage en péril implore qu’on le tire de l’embarras.

Sauver : un personnage se propose pour en sauver un ou plusieurs autres.

Venger un crime : un personnage venge le meurtre d’un autre personnage.

Venger un proche : une vengeance au sein d’une même famille.

Être traqué : un personnage doit s’enfuir pour sauver sa vie.

Détruire : un désastre survient, ou va survenir, à la suite des actions d’un personnage.

Posséder : un désir de possession (un bien, un être, etc.) contrevenue.

Se révolter : un personnage insoumis se révolte contre une autorité supérieure.

Être audacieux : un personnage tente d’obtenir l’inatteignable.

Ravir ou kidnapper : un personnage kidnappe un autre personnage contre sa volonté.

Résoudre une énigme : un personnage essaie de résoudre une énigme difficile.

Obtenir ou conquérir : un personnage principal essaie de s’emparer d’un bien précieux.

Haïr : un personnage voue une haine profonde à un autre personnage.

Rivaliser : un personnage veut atteindre la situation enviable d’un proche.

Adultère meurtrier : pour posséder son amante, un personnage tue son mari.

Folie : sous l’emprise de la folie, un personnage commet des crimes.

Imprudence fatale : un personnage commet une grave erreur.

Inceste : une relation impossible entre proches.

Tuer un des siens inconnus : un personnage tue un proche sans le savoir.

Se sacrifier à l’idéal : un personnage donne sa vie pour un idéal.

Se sacrifier aux proches : un personnage se sacrifie pour sauver un proche.

Tout sacrifier à la passion : une passion se révèle fatale.

Devoir sacrifier les siens : pour un idéal supérieur, un personnage sacrifie un être proche.

Rivaliser à armes inégales : un personnage décide d’affronter un autre plus fort que lui.

Adultère : un personnage trompe un autre personnage.

Crimes d’amour : un personnage amoureux s’égare et commet un crime.

Le déshonneur d’un être aimé : l’être aimé se livre à des activités répréhensibles.

Amours empêchés : un amour est entravé par la famille ou la société.

Aimer l’ennemi  : un personnage en aime un autre même s’il est son ennemi.

L’ambition : un personnage est prêt à tout pour concrétiser son ambition.

Lutter contre Dieu : un personnage est prêt à affronter Dieu pour assouvir son ambition.

Jalousie : mépris et jalousie amènent un personnage à poser des actes regrettables.

Erreur judiciaire : un personnage est injustement accusé et condamné.

Remords : rongé par la culpabilité, un personnage a des remords.

Retrouvailles : après une longue absence, des personnages se retrouvent ou se reconnaissent.

L’épreuve du deuil : un personnage doit faire le deuil d’un personnage aimé.

De mémoire, il ne me semble pas que la plupart des scénar de jeu de rôle classique utilisent la moitié des ces situations, dommage.

Le livre original de Polti est aujourd’hui introuvable, mais un auteur français a repris en 2005 ces situations en les illustrant par l’exemple (350 films) dans un livre : »Leçons de scénario  Les 36 situations dramatiques« 

leçon36Auteur : Marie-France Briselance
Editeur(s) : Nouveau Monde
ISBN : 2-84736-180-4
Date de publication : 21/09/2006
Langue : Français
Format : Broché – 360 p

Print Friendly
The following two tabs change content below.
Scriiipt c'est le collectif Geek de scriiipt.com

Une réflexion au sujet de « [écrire du jeu de rôle] 36 situations dramatiques »

Les commentaires sont fermés.