Zero Charisma, du geek ou de l’hipster qui l’emportera ?

Des films qui mettent en scène des pratiquants du jeu de rôle, il n’y en a pas des masses. Et quand un film existe, c’est surtout pour nous montrer les petits travers de ces fanatiques de Donjons & Dragons… Zero Charisma ne déroge pas à la règle.

zero_charisma_one_sheetZero Charisma est un projet indie démarré en 2011 par Katie Graham et Andrew Matthews (Best Worst Movie), Zero Charisma est diffusé en avant première durant l’édition 2013 du festival SXSW. En attendant une éventuelle sortie en salles, directement en DVD-Bluray, découvrons la bande annonce de ce long-métrage qui titillera l’âme de rôliste-geek que nous sommes tous un peu.

Zero Charisma

[schema type= »movie » name= »Zero Charisma » description= »Trentenaire vivant toujours chez sa grand mère, Scott Weidemeyer est un gros loser sans avenir qui voue un véritable culte pour l’univers du jeu de plateau Donjons et Dragons. Une fois par semaine, cette passion lui permet de se transcender en devenant, le temps d’une partie, un puissant Maitre de Jeu mais l’arrivée d’un nouveau joueur au sein de son petit groupe de rôlistes va remettre son statut en question… » director= »Katie Graham, Andrew Matthews  » actor_1= »Sam Eidson » ]

Nul doute que ce film ne va guère améliorer l’image des pratiquants des jeux de rôle auprès de la population. C’est certes drôle, mais un peu pathétique, car le personnage de Scott multiplie les clichés sur les rôlistes : gros, moche, métalleux, célibataire et vivant chez sa grand-mère… Intéressant pourtant c’est de voir l’affrontement entre ces deux contre-cultures, les nerds, les hipsters…

5 réponses sur “Zero Charisma, du geek ou de l’hipster qui l’emportera ?”

Les commentaires sont fermés.