[Vidéo d’Humour Rôliste] Jusqu’où faire du RolePlay… ou pas !

Classée dans la catégorie humour cette vidéo est un petit bijou, dans laquelle on se demande toujours si on est dans de la fiction ou dans une vraie partie filmée. Le titre de la vidéo : Les Rôlistes sont des Cons.

Et où l’on voit comment un joueur fan de Roleplay peut partir en vrille complètement.

Souvenez-vous le Roleplay (RP) c’est ça (enfin d’après wikipédia):

L’interprétation du rôle est le fait, dans un jeu de rôle, de parler et faire des mimiques comme si l’on était soi-même le personnage (voir la notion de mimesis). On utilise fréquemment l’anglicisme roleplay. Le concept se rapproche de celui de jeu d’acteur dans les arts dramatiques, on utilise d’ailleurs aussi l’expression jeu théâtral.

On associe fréquemment l’interprétation du rôle à l’identification au personnage. L’identification facilite l’interprétation, et l’interprétation permet aux autres joueurs de mieux rentrer dans l’imaginaire du jeu, toutefois, on pourrait envisager une « interprétation poussée tout en restant distant ». Mais la première étape de l’interprétation consiste à passer de phrases du type « mon personnage fait… » à « je fais… », et à formuler directement les phrases prononcées par le personnage plutôt que de dire « mon personnage dit que… ».

Je me marre encore a voir la tête des autres joueurs… Et je trouve curieux que cette vidéo n’ai pas plus fait le buzz que ça…
Et vous le Roleplay ?

Print Friendly
The following two tabs change content below.

4 réflexions au sujet de « [Vidéo d’Humour Rôliste] Jusqu’où faire du RolePlay… ou pas ! »

  1. La vidéo est assez marrante et sens le vécu, curieux de voir la suite.
    Sinon, je ne connaissais pas l’article Wikipédia que je trouve d’ailleurs assez light dans son chapeau introductif.

    « L’interprétation du rôle est le fait, dans un jeu de rôle, de parler et faire des mimiques comme si l’on était soi-même le personnage » : comme souvent dans notre loisir on décrit les manifestations perceptibles d’un concept mais sans faire l’effort de décrire le concept (approche phénoménologique).

    La définition proposée est restrictive et incomplète. Par exemple, on peut faire parler un personnage sans l’interpréter (ex: dialogues pré-écrits des scénarii de Star Wars qui ne supposent pas d’interprétation verbale), on peut faire des mimiques pour le compte de personnages que l’on n’interprète pas (pour illustrer l’interprétation d’un autre participant etc.).

    Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, l’interprétation ne se limite pas à des mimes et des paroles de personnage, ça va plus loin, c’est plus profond, comme une intimité qu’on installe entre sois et un personnage de fiction. Ca peut même se manifester dans le meta-jeu.

    Interpréter c’est amha tout simplement consacrer sa personnalité dans le jeu d’un personnage.
    L’interprétation, est l’ensemble des apports créatifs et personnels d’un joueur pour le jeu de son personnage.

    ‘Vais voir comment on peut proposer une modif sur wiki…

  2. Oui tu as tout a fait raison ! Enfin sur le fait qu’il faut modifier cette définition qui est incomplète.
    Je pense que le roleplay est a chaque fois différent d’un groupe de jeu a l’autre. Par exemple j’adore le RP et j’aurais beaucoup de mal a ne pas en faire ou a accepter un joueur a ma table qui ‘en fait pas. Par contre c’est vrai que si un joueur me fait le même coup que celui de cette vidéo…. il y a de grandes chances que je le stoppe avant sa deuxième réplique.

Les commentaires sont fermés.