18 conseils pour pourrir le scénario d’un Meneur de Jeu

Les MJ (Meneur de Jeu) sont les chouchous de la plupart des blogs et sites qui traitent de jeu de rôle. Il n’y en a que pour eux, des conseils pour ci ou pour ça. Et pour les joueurs c’est la portion congrue. Autant on félicite les Meneurs de Jeu quand ils sont machiavéliques et pervers,  et autant on conspue les joueurs qui sont trop simulationnistes, trop gros-bill, trop ceci ou trop cela. En voilà assez !

Voici une petite liste (non exhaustive) de conseils pour pourrir le scénario que le MJ a mis en place, et par la même occasion venger tous les joueurs de la planète.

1. Arriver en retard… systématiquement. Ça déstabilise… Plusieurs options : Le MJ ne vous attends pas pour commencer la partie, et donc vous l’interrompez et en plus vous lui demandez de tout expliquer depuis le début… Ou alors il vous a attendu pour commencer, et vous enchainer avec les méthodes suivantes.

2. Oublier sa feuille de personnage, et oublier ses dés. Toujours pratique mais, parfois le MJ aura pensez à tout, il peut avoir des personnages prêts à jouer… Dans ce cas : Insister pour créer vous même un personnage et passer au conseil 3.

3. Prendre un temps très long pour créer son personnage et pondre un background qui fait de votre personnage un être unique et indispensable.

4. Dire que vous devez partir à une heure bien précise… et le rappeler au MJ régulièrement. Et oui, après être arrivé en retard et avoir pris beaucoup de temps pour vous installer, il est bon de faire comprendre au Meneur de Jeu que vous ne comptez pas passer des heures et des heures à jouer son super scénar… Et que fini ou pas, à l’heure dite vous devrez partir… ça tombe bien, vous avec un perso indispensable !

5. Tricher, ça compensera les tricheries du MJ. Pas besoin d’explication, vous savez faire.

6. Demander au MJ de répéter ce qu’il dit. Oui, parce que des fois, il est pas clair dans ses explications, autant lui faire reformuler plusieurs fois, histoire d’être bien certain.

7. Pinailler et lui faire remarquer régulièrement qu’il ne connait pas bien les règles du jeu ou le background. Au besoin, amener avec vous les livres de règles et consulter régulièrement durant la partie.

8. Comploter avec les autres joueurs pour les faire dévier de l’intrigue principale. Faites passer des petits mots (le moins discrètement possible), faites des messes-basses, chuchoter entre vous.

9. Ne suivre aucune des pistes suggérées par l’histoire que le MJ vous présente. Parce qu’il y a forcément un piège, donc éviter soigneusement toute piste trop facile.

10. Refuser d’entrée toute mission confiée aux personnages. Le coup de la mission bateau c’est mauvais signe, le scénar et pourri, le meneur de jeu n’a aucune expérience et utilise de grosses ficèles.

11. Ne pas nourrir le MJ… pour lui, pas de gâteaux ni de jus de fruit. Parler la bouche pleine nui à la bonne élocution du MJ, et puis il risque de mettre des miettes partout.

12. Faire systématiquement des remarques hors-jeu. Histoire de détendre un peu l’atmosphère, et ça vous savez faire aussi.

13. Se marrer dès que le MJ fait une faute de français ou un lapsus… Ce qui ne va pas manquer de se produire si vous avez suivi les conseils précédents.

14. Se moquer des noms que le MJ attribue aux PNJs… Oui, parce que vraiment des fois, il manque cruellement d’imagination, il faut qu’il s’en rende compte.

15. Envoyer des SMS pendant la partie ou jouer à un jeu sur votre smartphone. Parce qu’il n’y a pas que le jeu de rôle dans la vie, vous devez maintenir votre vie sociale même pendant la partie.

16. Monopoliser la parole dès que c’est au tour de votre personnage de s’exprimer. Oui parce que c’est bien beau toutes ces descriptions à rallonge que fait le MJ, mais c’est vous le personnage central, souvenez vous du conseil 4.

17. Lancer un débat philosophique ou religieux ou politique dès que l’occasion se présente dans le scénario. Le bien, le mal, la place de dieu, la place de la femme, la féodalité, la révolution, les nains sont plus importants que les elfes dans la fantasy… d’où vient la magie, etc…

18. Quand le MJ dit : »Tu fais quoi ?« , répondez : »Je sais pas… qu’est-ce que tu me conseilles ?« 

Et il y a bien d’autres choses à dire… Je vous recommande vivement la lecture du blog « http://lacavernedestrollistes.over-blog.com » et particulièrement la série d’articles suivante :

Pourrir la vie du MJ en 10 leçons

Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les partager avec nous !

Allez ! Joueurs, unissez-vous !

3 réponses sur “18 conseils pour pourrir le scénario d’un Meneur de Jeu”

  1. Plus jeune, j’étais dans un groupe de joueur-mj où régulièrement on se pourrissait (gentiment) les parties des uns des autres avec des persos improbables qui ne suivaient aucune direction définie.
    Qd je devais maîtriser, j’étais tranquille car je savais que j’aurai affaire à des « chieurs » qui voudraient me faire payer la monnaie de ma pièce, donc je préparais mon scénar sur une demi feuille max … j’apportais des bières … et ça se transformait en impro totale avec des joueurs fous.
    Le MUST ! …

    … par contre ça ne marche pas avec tout le monde 🙂

  2. Ou à savoir dire ‘tu n’as pas envie de jouer le jeu, excuses, j’ai autre chose à faire, j’y vais. »

    Ce qui est aussi valable en tant que joueur quand la manière de maitriser du MJ ne nous convient pas.

Les commentaires sont fermés.