De l’importance des images dans les jeux de rôle

Les jeux de rôle ont beau se vendre sous forme de livres, la pratique des jeux de rôle s’éloigne souvent de la littérature. Et c’est bien le problème ! Les livres de jeu de rôle ne sont pas forcément représentatifs de la pratique du jeu, et ne sont pas si indispensables que ça.

Le jeu de rôle ce n’est pas de la littérature !

En effet, ce que l’on appelle jeu de rôle traditionnel, jeu de rôle sur table ou encore jeu de rôle papier-crayon pourrait fort bien exister sans avoir à lire des tonnes et des tonnes d’ouvrages.

les jeu de role De limportance des images dans les jeux de rôle

Dans cette définition tirée de wikipédia (et ça en vaut bien une autre) on peut lire ceci :

… jeu de rôle, est un jeu dans lequel les joueurs incarnent le rôle de personnages dans un environnement fictif. Le joueur interprète ce rôle par des actions narratives, simulées ou même réelles, ou par des prises de décision. Ce jeu, dans sa forme traditionnelle, rassemble les joueurs durant la partie autour d’une table, avec communément pour accessoires des dés et feuilles de papier.

A aucun moment on ne trouve de mention de livre…

Mais alors à quoi servent les livres de jeu de rôle ?

Les livres de jeu de rôle contiennent :

  • des conseils pour jouer (enfin, espérons),
  • des guides et règles de jeu (à suivre au pied de la lettre ou pas)
  • la toile de fond de l’univers du jeu, basé sur un univers de fiction, un contexte historique ou un mélange des deux (le fameux background)
  • des images et des illustrations…

Et oui, des images !

Car comme le disait Confucius :

Une image vaut mille mots.

De nombreux jeux de rôle ont pour toile de fond des univers fictifs souvent très éloignés de notre quotidien, et si les joueurs n’ont pas accès à des représentations visuelles de ces univers cela complique les échanges.

Si un jeu de rôle s’inspire d’un film, d’un dessin animé, d’une bande dessinée, d’une série télévisée… Vous remarquerez combien il sera facile d’attirer du monde à votre table de jeu, ou comme le temps dévolu aux explications est sérieusement raccourci.

Imagez vos récits !

Ce que nous faisons finalement assez régulièrement sur notre site et sur les divers canaux associés (Das Coven, Pinterest, Page facebook, Google +) c’est de rechercher des images et des illustrations. Des images qui aident et soutiennent une description lors d’une partie de jeu de rôle.

Mais « Imagez vos récits » cela ne veut pas dire qu’il faut sortir systématiquement un dessin ou une photo à chaque fois que vous devez faire une description. Cela signifie que vos descriptions doivent être imagées et faire appel à tous les sens des joueurs présents autour de la table. Car tout le monde n’a pas la même sensibilité, et la vue n’est pas le seul sens que l’on peut titiller :

  • l’ouïe. En décrivant les sons qui parviennent aux oreilles des personnages. En mettant un fond sonore, afin de mettre les joueurs dans l’ambiance, comme dans les films.
  • l’odorat. Sentir quelque chose avant même de le voir ou de l’entendre… Voilà quelque chose que l’on oublie souvent de décrire, les odeurs… Elle peuvent illustrer l’horreur d’une situation mieux qu’une image.
  • le goût. Souvent oublié, le goût des aliments, des boissons, va aussi mettre les personnages joueurs dans l’ambiance.
  • Le toucher. Plus compliqué (et plus simple),  on pourrait utiliser surtout ici, tout ce qui touche aux perceptions kinesthésiques. Les personnes possédant un système de représentation kinesthésique perçoivent les choses à travers leur corps et leurs actions. Les sensations de chaud, de froid, de douceur, de douleur, la perception des vibrations de l’air, etc…

Avec tout ça on s’approche curieusement de la Neuro-Linguistique, mais pourquoi pas, si cela vous aide à mieux faire passer vos messages et à mieux vous faire comprendre lors d’une partie de jeu de rôle.

voir : VAKOG

Et le jeu de rôle vous ramène à la littérature (ou pas)

Oui, car au bout du compte, ce sont les auteurs, les écrivains qui ont su (qui savent) le mieux transmettre des sensations en utilisant les mots. Lire (et écrire) va aider à améliorer son vocabulaire et ses connaissances générales. Sans oublier tous les univers de fiction qui sont nés dans des livres avant de devenir des films. Dois-je vous remettre en mémoire que le « Seigneur des anneaux » c’était d’abord des livres avant de devenir, des films, des jeux de rôles, des jeux vidéos, des jeux vidéos avec des Légos…

Et pourtant ne vous laissez pas prendre au piège, car que vous soyez joueurs ou meneur de jeu, les descriptions littéraires ne sont pas toujours bonnes à lire à haute voix. Le jeu de rôle dans sa pratique ressemble surtout au conte ou à une forme de théâtre d’improvisation, en gros c’est de l’oral.

A propos de scriiipt

Le mauvais génie du site !
Bookmarquez le permalien.
  • Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 3 autres abonnés