C’est l’incendie, le grand incendie…

C’est l’été, c’est hélas aussi la saison des incendies… Cependant, en tant que source d’inspiration pour des fictions, il nous faut parfois faire feu de tout bois… Cet article va nous permettre de faire ainsi un petit tour d’horizon de l’utilisation de cet élément comme activateur d’intrigues scénaristiques.

Dans des articles précédents nous vous disions qu’il n’était pas forcément obligatoire de passer par des fusillades et des combats pour générer des aventures pleines d’action. Avec le feu, et surtout le feu destructeur des incendies, vous aller vite comprendre que le combat contre cet élément est également une aventure en soi.

[ilink url="http://scriiipt.com/2010/10/laventure-et-laction-sans-combats-cest-possible/"]L’aventure et l’action sans combats[/ilink]

800px Midsummer bonfire closeup 500x375 Cest lincendie, le grand incendie...

Le feu ?

Petite définition pas très compréhensible et qui ne sert à rien : » Le feu est la production d’une flamme et la dégradation visible d’un corps par une réaction chimique exothermique d’oxydation appelée combustion.« 

L’homme a domestiqué le feu il y a 500 000, 800 000 ou peut-être même il y a 1 millions d’années. Le feu en tant que « trésor » se retrouve dans le mythe de « Prométhée » et aussi dans une fiction plus récente comme « La Guerre du feu ». Savoir faire du feu à partir de rien et savoir conserver le feu, savoir l’alimenter, le maîtriser c’est une étape importante dans l’accès à la « civilisation ». Quelque que soit le jeu de rôle que vous mettiez en place pour vos joueurs, vous devez avoir accès aux règles d’allumage du feu… En d’autres termes : si un personnage veut allumer un feu avec des silex, des cailloux, des bouts de bois frottés ou n’importe quoi d’autre, vous devez avoir un règle qui permet de simuler cette capacité… Parce que honnêtement c’est pas simple du tout… On me souffle que c’est pour ça que les magiciens sont si courants dans les mondes med-fan, ce sont des briquets ambulants…

[ilink url="http://www.memoiresmillenaires.com/ColloqueFeu.html"]Produire le feu De la Préhistoire à nos jours [/ilink]

ColloqueFeu Cest lincendie, le grand incendie...

Les plus grands spécialistes des techniques d'allumage du feu proposent, dans cet ouvrage, un bilan détaillé des connaissances actuelles. Des briquets préhistoriques à nos allumettes chimiques contemporaines, en passant par l'Égypte pharaonique, la Grèce antique, le briquet à silex médiéval ou encore l'étonnant briquet pneumatique, voici 400 000 ans d'histoire de l'allumage du feu mis en lumière par les principaux chercheurs spécialistes de ce domaine. Ces derniers se sont réunis au Centre Européen de Recherches Préhistoriques de Vallon Pont d'Arc, en Ardèche, à l'occasion d'un hommage à Paul Boutié qui a œuvré, durant une grande partie de sa carrière, à la connaissance de cette passionnante histoire du feu.

La symbolique du feu (extrait wikipédia)

[quote]…Dans la philosophie chinoise, il fait partie des cinq éléments avec le métal, l’eau, le bois et la terre. Chez les alchimistes occidentaux, il fait partie des quatre éléments inertes de base composant chaque matière avec l’eau, l’air et la terre selon l’enseignement bien antérieur d’Aristote (le feu est un élément central de plusieurs doctrines fondées sur les quatre éléments). Le feu est naturellement associé au Soleil, qui est également une source de chaleur et de lumière (on sait maintenant qu’il ne s’agit pas d’une combustion mais d’une fusion nucléaire). Il est également souvent associé aux volcans, comme par exemple le feu de la forge d’Héphaistos/Vulcain. Le feu est souvent associé à des cultes divers. Parfois, il est associé à la puissance divine, d’où un grand nombre de rituels, passés ou actuels, autour du feu. Mais il est aussi souvent associé aux forces du mal ; dans la tradition chrétienne, l’enfer est souvent représenté comme le royaume des flammes éternelles….[/quote]

Ce ne sont que quelques exemples, puisque le feu est aussi symbole érotique, symbole de purification. Et le feu se retrouve dans de nombreux cultes et rites, associés ou pas au Soleil…

Le feu ça brûle

Si vous permettez je vais faire l’économie d’un paragraphe long sur les dangers du feu. En gros, ça brûle, ça consume, ça détruit grave ! Même si quand c’est sous contrôle : ça réchauffe, ça cuit à point, ça cautérise, ça permet de faire plein de choses (forge, four à pain, verre…)

Quel que soit le jeu que vous avez pris, vous devez chercher et correctement identifier les règles de dégâts dus au feu… En général cela dépend de l’intensité et de la durée d’exposition à ce dit feu. Dans de nombreux jeux, il s’agit d’un tout petit paragraphe. Et vous aller devoir le développer au maximum car cela va être le cœur de votre aventure.

Créez des tables de sources de dégâts plus étoffées et avec plus de niveaux de dégâts. Histoire de ne pas surévaluer ou sous-évaluer, en laissant tout de même des chances raisonnables aux personnages joueurs. Néanmoins, ajoutez quelques touches réalistes :

  • feu et flammes directes, ça fait mal.
  • la fumée, et la chaleur c’est terriblement incommodant, et cela rajoute encore un peu plus de difficultés (ou dégâts, ou douleurs)
  • Et c’est là où certains vont se rendre compte que porter une armure avec du métal, c’est très gênant (voire dangereux), le métal conduit très très bien la chaleur…
  • Les épées et les arcs, les dagues, et autres engins, ne servent pas à grand chose (à rien en fait), contre des flammes…
  • le feu fait peur et peut paralyser ou au contraire pousser à faire des actes insensés pour sauver sa vie…

Départ de feu, départ d’intrigue

Voyons comment utiliser le feu dans un scénario ou une campagne de jeu de rôle. Prenons l’exemple classique d’une partie dans un scénario médiéval fantastique (fantasy)… Quand on ne sait pas par où commencer, il arrive de faire débuter une aventure dans une auberge… D’accord…

Et si cette auberge était en flamme ?

Ou mieux encore pourquoi ne pas démarrer comme ça :

[quote]« Vous êtes dans une clairière, autour de vous tous les arbres sont en feu, vous êtes semble-t-il cernés par un gigantesque incendie. Que faites vous ? »[/quote]

Qu’est-ce qui brûle ?

Dans un scénar de jeu de rôle, vous allez pouvoir utiliser le feu, les incendies aussi comme moteur d’intrigue, que comme décor, obstacle ou adversaire à battre.

A lire pour en savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Feu
http://fr.wikipedia.org/wiki/Feu_de_for%C3%AAt
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_grands_incendies
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pompier
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vigiles_urbani. Dans la Rome antique, on avait mis en place les moyens pour lutter contre le feu :

[quote]

images Cest lincendie, le grand incendie...Lorsqu’un feu était découvert, la lutte se faisait au moyen de seaux, de haches et de pompes pour transporter l’eau, mais également de divers outillages incluant jusqu’à des catapultes permettant de détruire les maisons avant l’arrivée des flammes afin de contenir le foyer de l’incendie ; en outre les aquarii qui supervisaient l’approvisionnement en eau avaient à leur disposition, à Rome, 591 fontaines au Ier siècle, 1 352 au IVe siècle, sans compter les bains et les ressources propres de chaque maison (citernes, viviers, arrivées d’eau dérivant des aqueducs). Une fois les habitations à proximité détruites, ils essayaient de noyer le feu sous l’eau. Chaque insula et chaque domus devait contenir l’équipement pour la lutte anti-incendie. Les vigiles urbani se spécialisaient dans des tâches bien distinctes mais complémentaires : le siphonarius faisait fonctionner les pompes, les emitularii disposait des matelas pour recevoir les habitants qui sautaient des immeubles, les falciarii porteurs de faux et les uncinarii porteurs de grappins étaient chargés de détruire les bâtiments, les centonarii utilisaient des draps enduits de vinaigre qu’ils plaquaient contre les parois en feu pour étouffer les flammes.

Quant aux simples pompiers, appelés milites, ils servaient d’aides à divers postes.

Les soldats du feu avaient également leur chapelain, le victimarius, qui entretenait le culte de l’empereur et des dieux protecteurs de la caserne.[/quote]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

  • Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 3 autres abonnés