[Musique] Wardruna, le chant des Runes !

C’est Vladkergan du site Vampirisme.Com qui m’a vivement recommandé d’écouter Wardruna. Et je ne regrette absolument pas.

 Première découverte rapide (vue sur wikipédia – oui, je sais….)

Wardruna est un projet musical lancé par Kvitrafn (Einar Selvik), avec Gaahl et Lindy Fay Hella, basé sur les anciennes croyances nordiques. Le projet est tout particulièrement centré sur l’alphabet runique. La musique de ce groupe n’est autre qu’une sorte de tentative pour nous plonger dans une ambiance équivalente à celle que vivaient les viking il y a plus de 900 ans. Le projet fut lancé en 2003 et a depuis publié un premier album (Runaljod – gap var Ginnunga), basé sur huit premières runes : Hagal, Bjarkan, Thurs, Jara, Laukr, Kauna, Algir et Dagr.

Discographie

  • 2009 : Runaljod – gap var Ginnunga

Les liens

wardruna misc 2004 2008 04 [Musique] Wardruna, le chant des Runes !

     

Voici une adaptation de ce dit Kvitrafn à propos du projet Wardruna :

Semer de nouvelles graines, renforcer de vieilles racines

Wardruna est une constellation musicale norvégienne qui a entrepris d’explorer et d’évoquer la profondeur de  la sagesse et de la spiritualité nordique. Musicalement Wardruna base ses sources sur le langage musical cultuel trouvé dans les arts presque oubliés de Galder, du Seidr et les actes quotidiens de la vie cultuelle, mélangés avec de la musique folklorique norvégienne / nordique et la musique d’autres cultures autochtones.

L’album intitulé « Gap var Ginnunga » est le premier volet de la trilogie  »Runaljod » qui va interpréter les runes de Futhark L’Aîné. Les albums suivants seront intitulée « Yggdrasil » et « Ragnarok« . Chaque album comprendra huit runes.

Les enregistrements musicaux ont lieu en plein air à des endroits pertinents pour les différentes runes. Les instruments utilisés sont principalement des instruments anciens et historiques, comme les tambours en peau de cerf  et des tambours cérémoniels, les guimbardes, des flûtes en os, des cornes de vache, des violon Hardanger et et des lyres. De plus, des éléments sonores moins conventionnels sont ajoutés, comme les arbres,  des pierres, l’eau, le feu, etc sont également employées pour améliorer la nature de la rune illustrée.

Inspiration / Ambiance Jeu de Rôle :

Il ne faut pas chercher très loin pour découvrir comment utiliser les différents morceaux de Wardruna. Leur musique est tellement authentique qu’elle est une évidence pour quiconque souhaite jouer une partie d’Yggdrasil. Même « Les Ombres d’Esteren » ou « RuneQuest » (les sartarites), seraient intéressants à jouer avec un fond sonore de Wardruna.

Et même, soyons fous !  Avec Wardruna vous pouvez illustrer quasiment n’importe quel jeu de rôle historique-medieval-fantastique, et même « pré-médieval » ce serait encore mieux, surtout si vous avez des réunions mystiques et shamaniques dans vos scénarii,

[ad#banniere aout septembre]

A propos de Iso Circumvector

membre fondateur du collectif CircumVector, à l'origine de la création du site de scriiipt.
Bookmarquez le permalien.

One Comment

  1. La vache, t’as pas trainé pour faire un article dessus dis donc :) Pas mal de chronique compare un peu ça aux premiers Hagalaz Runedance, même si perso à part l’influence nordique, j’y vois peu de rapport. Hagalza intègre certes des instruments traditionnels, mais l’ambiance qui s’en dégage est bien moins réussie (à mon sens), que Wardruna qui propose vraiment un voyage au pays des vikings.

    Ce n’est pas vraiment dans mes ambiances habituelles, mais c’est clairement un des albums que j’apprécie le plus d’écouter durant les heures de boulot.

Laisser un commentaire

  • Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 3 autres abonnés