[JdR] Ecofreaks

Kult 150x150 [JdR] EcofreaksL’auteur de ce « poème » est  ce que l’on nomme un ecofreaks — « ecolo-dingue », dangereux et parfois criminel. Le texte ci-dessous a été trouvé épinglé sur le corps de Jeff Selkirk, mort noyé, attaché à la barre de son yacht qui reposait par dix mètres de fonds, près d’une île des Bahamas où il passait ses vacances. C’était la dixième victime reconnue de Marcus Ebner, qui est aussi recherché par le FBI, Interpol et diverses polices européennes.

 

Surpris par la marée,
le voyageur solitaire se laisse emporter
Par les vagues salées.
Sur l’horizon brillant, le naufragé et le noyé se croisent.

Surpris par la marée,
les baigneurs se réfugient lentement
sur la falaise crayeuse.
Et les promeneurs fatigués meurent,

Oubliés, rattrapés par les vagues salées.
Au bord de l’Océan,
se joue le drame de la vie des hommes.

Surpris par le temps,
ils oublient que la marée et la mort,
dans le flux et le reflux,
nettoient les plages des déchets humains
et laissent les déchets des humains.

Surpris par la marée,
les gros cons qui chient dans l »eau
iront nourrir les poissons.

Ainsi va la vie au bord de l’Océan.

Surpris par la marée,
le navigateur solitaire s’est noyé !

 

Marcus Ebner

Nom : EBNER — Prénoms : Marcus Wilhelm.

Né le : 18 Août 1960 à Potsdam (Pays-Bas)

Père : Klaus EBNER né le 24 Octobre 1901 à Berlin, décédé le 13 Décembre 1980 à l’âge de 79 ans à Amsterdam – Cause du décés : Cancer généralisé.

Mère : Carin SCHÖFER née le 12 Mars 1940 à Amsterdam, décédée le 1 Juin 1976 à Londres à l’âge de 36 ans – Cause du décés : suicide par noyade dans la Tamise


Commentaires :

Carin Shõfer et Klaus Ebner se marient en 1960, elle a vingt ans, orpheline et désargentée, et lui a 59 ans, veuf et PDG (richissime) d’un grand groupe industriel. Lui est un homosexuel refoulé, elle une refoulée tout court que le sexe dégoute. Le couple n’a eut des rapports sexuels que de convention pour avoir au moins un enfant. La naissance de Marcus les libère donc d’un lourd fardeau.
Marcus n’a jamais connu l’affection d’une vraie famille unie et équilibrée. C’est presque tout naturellement qu’il fait une fugue en 1976 pour rejoindre un groupe de marginaux qui galère entre les Pays-Bas et l’Allemagne. Drogues, sexe, anarchie et « no future » jusqu’en 1979. A cette époque Marcus se met sérieusement à fréquenter des groupuscules gauchistes qui sont impliqués avec le terrorisme international. Il est arrêté plusieurs fois.
En 1985, il rejoint le mouvement Greenpeace. Mais il en est exclu parce qu’il a posé une bombe sur une station de forage en Mer du Nord, qui heureusement n’a pas explosée. Il n’a pas été arrêté car il avait rejoint une ambassade d’un pays arabe qui n »a pas condamné le terrorisme. Depuis cette date, il frappe avec un succès certain les grandes industries considérées comme « polluantes », ou les patrons de ces mêmes industries.


Caractéristiques pour KULT


Marcus Ebner n’est pas ce qu’il semble être au premier abord, s’il a le profil type du terroriste fanatique, il n’a pas les mêmes buts. Ses cibles sont particulièrement bien choisies chez des alliés des Anges de la Mort Sathariel et Gamichicoth qu’il tente de démasquer et de détruire.

Son père Klaus Ebner était membre d »une organisation politico-industrielle parrainée par des serviteurs de Gamichicoth : “ le Club Aurora”. Ce groupement a fait la fortune de ses membres grâce aux transactions qui suivirent la 2nde guerre mondiale. Marcus a vu ce dont son père était capable, et ce qu’il a fait à sa mère. Son éducation était confiée à des précepteurs qui se faisait une joie d’administrer des sévices corporels à la moindre incartade (taches sur ses cahiers, crayons mal taillés, barre sur les T mal faite). Très tôt il eut envie de fuguer. Sa dernière tentative, il réussit grâce à sa mère, qui trouva la mort dans des circonstance étranges peu après.

Dans sa fuite, Marcus avait emporté le carnet de cuir noir où son père notait tous ses trafics, et toutes ses perversions. Plus tard, ce carnet allait servir à Marcus pour choisir ses cibles. Parmi celles-ci, des politiciens corrompus, mais aussi des terroristes et des chefs de réseaux extrémistes, téléguidés par les Népharites de Sathariel et les damnés de Gamichicoth. Ebner s’est infiltré dans ce milieu particulièrement peu ragoutant afin d’y accomplir une croisade insensée. Il essai de détruire ceux qu’il hait le plus, de l’intérieur. L’argent que lui rapporte ses activités criminelles est reversé à de vraies associations caritatives, sa seule vraie « faiblesse », celle par laquelle on peut atteindre ses amis.


Les caractéristiques de Marcus sur le chemin de l’Illumination.


FOR 12  CON 14  AGL 16  APP EGO 14  PER 16  CHA 14  EDU 13

ACT : 3  INI : +4  DOM : +1  MVT : 8m  RES : 4BS=1BL, 3BL=1BG, 3BG=1BM  END : 86 EQM : + 50

Talents : Athlétisme (14)  Comédie (14)  Chercher (14)  Diplomatie (8)  Discrétion (15)  Empathie (14)  Manipulation (15) Mémoriser (13) Orientation (14)  Séduction (13)  Vigilance (15) Con. du Monde (14)  Conduire (15) Crocheter (16) Filature (12)  Grimper (13)  Lancer (13) Psychologie (12)  Se déguiser (10)  Survie (16)  Sport [Plongée 20]  Démolition (18)  Électronique (16)  Navigation (15)  Pilotage (12)  Premiers Soins (11)  Recherche d »Informations (11)

Faiblesses : Fanatisme, Vœu de Vengeance, Recherché.

Avantages : Amis Influents, Générosité, 6ème Sens, Souplesse Culturelle, Supporter la douleur/Faim/Soif/Froid/Chaleur.


Marcus dans un scénario

Encore une fois dans Kult, on peut se prendre au piège des apparences. Marcus est certes un fanatique, mais pas le genre que les joueurs croient. Policiers, mercenaires, ou parents des victimes, les PJs pourraient être contactés par le Club Aurora pour mettre fin aux activités de Marcus Ebner. Les victimes éventuelles sont connues, ce qui limite le champs des recherches, ensuite une recherche dans les milieux des O.N.G., pour finir infiltrés dans le terrorisme international et pouvoir enfin approcher Marcus.

Pour en savoir plus :

  • Un personnage réel : Paul Watson
  • Une vision violente de l’écologie : Ecoterrorisme,
  • Un livre : Les conjurés de la Flamme de David Morrel
button print gry20 [JdR] Ecofreaks
facebook [JdR] Ecofreakstwitter [JdR] Ecofreaksgoogle plus [JdR] Ecofreakstumblr [JdR] Ecofreakspinterest [JdR] Ecofreakswordpress [JdR] Ecofreaksviadeo [JdR] Ecofreaksblogger [JdR] Ecofreakslinkedin [JdR] Ecofreaksamazon [JdR] Ecofreaksevernote [JdR] EcofreaksPartager
Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.