Vampire et Mythe, idées pour gérer les vampires dans Cthulhu

Le Mythe du Vampire et Mythe (de Cthulhu)

Pour beaucoup de fans de l’Appel de Cthulhu, la combinaison Vampires et Entités du Mythe ça ne fonctionne pas.

VampireMais après tout ce ne sont que différents types de monstres, sous-genres au sein d’un même genre. Les premiers sont des créatures de romans classiques d’horreur gothique. Ce sont des morts-vivants qui gardent une relation étroite avec l’humanité, vivent parmi les humains et en tirent leurs moyens de subsistance. D’une certaine manière les vampires ont besoin des êtres humains et ne pourraient pas exister sans eux.

Les créatures du Mythe de Cthulhu sont pour la plupart des aberrations absolument inhumaines. Ce sont des entités d’une puissance énorme ou des êtres qui le plus souvent n’ont pas de rapport avec la race humaine. Elles ne s’intéressent pas aux  humains, nous sommes comme des insectes, destinés à disparaître à une date marquée sur le calendrier cosmique.

En outre il y a le fait que les vampires sont une terreur plus terrestre, quelque chose d’ancré dans nos légendes et notre folklore. Quelque chose qui est connu, mais pas pris au sérieux. Les gens savent ce que sont les vampires, connaissent leurs faiblesses, leurs pouvoirs et la manière la plus appropriée pour se débarrasser d’eux.

Sur le Mythe, nous ne connaissons que très peu de choses. La connaissance du Mythe est entre les mains de quelques érudits, adeptes ou non. Ou dans les pages de certains anciens ouvrages difficiles à interpréter et capables de causer beaucoup plus qu’un simple mal de tête chez les lecteurs.

mundo tentacular

Alors, comment mettre en relation les vampires et les créatures du Mythe en une seule campagne ou même un scénario one-shot?

Voici quelques idées:

1 – Le Mythe en tant que Puissance Suprême

VampireLes vampires sont des êtres qui poursuivent un idéal de puissance. L’immortalité rend ces créatures avides de consolider leur présence et leur influence sur le monde où elles vivent (ok, « vivent » n’est pas le meilleur mot, mais de toute façon …)

Autrement dit : Les Vampires visent à obtenir du pouvoir et ce qui est exact pour les puissants Sorciers et les Sorcières qui font commerce avec le Mythe l’est aussi pour les morts-vivants. Si les Mythes anciens sont un moyen d’accéder au pouvoir, les vampires ne manqueront pas de l’exploiter.

Les Vampires ont un certain nombre d’avantages à s’impliquer avec le Mythe.

Premièrement, ils sont immortels et ont tout le temps pour apprendre les rites anciens et les sorts. Deuxièmement, beaucoup d’entre eux sont dans les parages depuis des siècles, certains peuvent avoir exploré les ruines d’anciennes bibliothèques, avoir connu des sorciers légendaires, collectionner des livres et des sorts aujourd’hui oubliés. D’autres peuvent descendre d’une époque où la connaissance du Mythe a été partagé par les sorciers et les chamans.

Enfin les vampires sont des êtres surnaturels. En règle générale, ils n’ont plus de Sante Mentale à perdre et voient le monde sous un angle différent. Ils ne sont plus humains et ne sont donc pas liés aux dilemmes et petits conflits de l’humanité.

Un vampire qui recherche dans le Mythe le Pouvoir Suprême est prêt à sacrifier de simples humains ou ses serfs pour réaliser ses objectifs sordides. Pour les Vampires, ce qui compte c’est de gravir les échelons qui lui permettent de passer au degré supérieur.

2 – Le désir de se Transcender

VampireBeaucoup se réfèrent au vampirisme comme une à malédiction.

Le fait non naturel de continuer à exister même après la mort physique. Il s’agit d’un état second qui donne à la fois des avantages surnaturels, mais aussi de sérieuses limitations.

Pensez-y : Les vampires ont la force de plusieurs hommes, mais selon certains mythes sont incapables d’entrer dans les maisons où ils n’ont pas déjà été invité. Certaines légendes mentionnent que les vampires sont capables d’hypnotiser et changer de forme, mais des objets religieux consacrés  provoquent chez eux  une fuite désespérée. De toutes les restrictions, celle liée à la lumière du soleil est considérée comme la plus grave. Un vampire exposé au soleil, devient un tas de poussière.

Bien qu’il existe des légendes sur la Rédemption, aussi loin que remonte notre connaissance, le vampirisme est une maladie irréversible et définitive.

En ce sens, le Mythe est peut-être le dernier espoir pour le vampire de devenir quelque chose de différent. S’il y a bien un pouvoir dans l’univers qui peut changer les probabilités, ce pouvoir doit résider dans le Mythe. Les Vampires peuvent chercher dans le Mythe, une façon d’éliminer ou du moins de réduire l’impact de leurs faiblesses. Que ce soit par des pactes, des cultes, des rituels ou des sorts, il doit exister un certain pouvoir qui peut modifier leur état.

Certains vampires, cependant, aspirent à quelque chose de plus. Ils souhaitent se transformer en quelque chose qui transcende l’état dans lequel ils sont enfermés pour toujours. Dans certains cas, le Mythe fourni cette possibilité, mais à quel prix?

3 – Le Sang c’est la Vie

VampireIl existe une relation directe entre le sang et le vampirisme. Les morts-vivants sont comme des parasites, devant leur survie au sang des vivants. Le sang leur donne le carburant de cette existence surnaturelle.

Mais qu’advient-il si le sang de l’homme est remplacé par une autre source ?
La mythologie Lovecraftienne est riche en races et espèces et  qui comme les vampires vivent dans les recoins sombres ou dans des régions éloignées, loin et cachées de la société. Bon nombre de ces Races Indépendantes ont une énergie vitale qui peut servir de carburant pour les vampires. Quel effet le sang d’une race du Mythe pourrait avoir sur la physiologie des morts-vivants ? Quels autres pouvoirs seraient éveillés et quelles conséquences aberrantes naitraient de ce mélange contre nature?

Plus étrange encore sont les conséquences découlant du sang des Grands Anciens.

Certaines entités du Mythe sont connues pour sécréter des substances partagées par les adeptes comme un don. Comme le Lait Noir de Shub-Niggurath ou la semence de l’Homme Noir (un aspect de Nyarlathotep). Plus frappant encore est l’exemple de l’entité appelée Yibb-Tstill, connue par ses partisans comme «Le Sang Noir», coulant de ses blessures comme une substance semblable à du sang est ingérée par les adeptes dans les rituels de leur culte.

Nous ne pouvons que deviner ce qui arriverait à un vampire en contact avec ce sang étranger et ancien.

4 – Le Membre de la Secte

VampireLes sectes et sociétés secrètes sont structurées dans une pyramide qui comprend plusieurs niveaux de connaissances et d’engagement.

Au sommet se trouvent les chefs du Culte, les personnes qui communiquent directement avec les entités du Mythe ou tout au moins en savent assez sur eux pour créer autour d’eux une sorte de religion. Ce sont les dirigeants qui obtiennent des fonds pour le culte, qui recrutent de nouveaux membres et incitent d’autres avec des promesses atroces.

A l’extrême opposé, la base de la pyramide est occupée par les adeptes qui consacrent leur vie à l’enseignement, et à la participation à des rituels comme de simples adorateurs. Ces gars sont des parias de la société, dépourvus de moralité et qui sont facilement attirés par le désir de participer à quelque chose d’unique et de significatif. Au mieux, ces membres de secte sont considérés comme une source d’énergie pour alimenter les rituels mystiques, au pire, ils sont convertis en sacrifices pour nourrir les bêtes affamées au-delà des sphères.

Entre ces deux groupes distincts on trouve ceux qui occupent une zone intermédiaire.

Ils ne sont pas les dirigeants du culte, mais ils ne sont pas que des pions sacrifiés dans les flammes et les autels. Les vampires peuvent faire partie d’un culte dans des fonctions diverses : nécromanciens qui avaient des contacts avec les anciens dirigeants, conseillers à l’expérience accumulée au fil des siècles, en passant par tueurs spécialement formés dans les rituels complexes et mortels.

Les vampires sont parfaits pour ce poste, en particulier ceux qui ont une dette envers le chef de la secte ou sont obligés de le servir à cause d’un motif particulièrement sérieux .

5 – Le chef de la Secte

VampireUn vampire qui dirige un culte consacré au Mythe est peut-être l’une des menaces les plus terribles qui existent.

Ces Cultes constituent un danger incommensurable, surtout quand ils sont exploités par des individus dépourvus de toute vertu, capables de tout pour atteindre leurs objectifs : des attributs, assez fréquent chez les morts-vivants.

Les vampires sont patients, ils ne se soucient pas d’attendre des années, des décennies, des siècles pour voir leurs plans de se matérialiser. Le Mythe de Cthulhu existe sur une longueur d’onde différente de celle du reste de l’humanité, les transformations et les changements de ces créatures ne peuvent être mesurés par le simple passage des années, mais par le cours des millénaires. Quelle autre créature sur la terre aurait le temps d’attendre que ces plans germent?

Quelles autres créatures auraient la volonté d’attendre les signes que les Prophéties sont sur le point de se concrétiser.

Il y a un consensus sur le fait que les vampires deviennent plus puissants au fil du temps. Comme il vieillit le vampire accumule des connaissances.

  • Combien de livres dédiés au Mythe un vampire peut lire tout au long de son existence ?
  • Combien de sorts qu’il peut apprendre ?
  • Combien peut-il conduire de rituels ?

Sans compter que le vampire a le temps d’accumuler des ressources et de gagner au fil de siècles d’adoration la bénédiction des Etres des Ténèbres.

Conclusion:

Le meilleur conseil que je peux donner pour associer un vampire dans une campagne du Mythe c’est de penser à ces personnages d’abord comme à des individus attirés par les entités. Définir ensuite la raison pour laquelle il s’engagent dans la voie du Mythe, puis intégrer le fait qu’il soit un vampire dans ce contexte.

Les vampires sont des créatures fascinantes, mais ne sont pas l’objet d’une campagne axée sur le Mythe. Il est intéressant de visualiser le personnage comme une personne impliquée avec le Mythe qui se trouve être un vampire et non comme un vampire impliqué dans le Mythe.

Article original en Portugais sur le site Mundo Tentacular, écrit par King in Yellow