Voilà, le eZine SCRiiiPT numéro 0 est disponible, c’est gratuit !

 Le eZine SCRiiiPT numéro 0.0 est désormais disponible au téléchargement. Il est gratuit, il est au format pdf, il mesure A4 et pèse 20 Mo pour 32 pages… Le papa et la maman se portent bien.

Vous pouvez le télécharger en cliquant ici : SCRiiiPT le eZine Rôliste Alternatf (968) ou en vous rendant à la rubrique téléchargement du site.

eZine Scriiipt n°0Bon, déjà le parrain et la marraine font des remarques désobligeantes en disant qu’il a pas l’air fini. Mais il n’est qu’au début de sa croissance. Nous avons déjà constaté certaines ressemblance avec son aïeul « Virus », ce qui nous donne de l’espoir.

Maintenant c’est à vous de jouer, si vous souhaitez participer, collaborer ou faire parler de vos évènements Culturel ou Ludiques.
Une seule adresse : scriiipt.contact [at] yahoo.fr (remplacer le [at] par @ ).

Qu’entendons-nous par culturel ?
par exemple : Expos photos ou peintures, festival du livre ou de BD, Culture Manga, Mondes Fantastiques, etc… Concert Rock, Metal, Indus, Progressif, Goth, Batcave ?

Et par ludique ?
Du jeu de rôle, du jeu de figurines, du jeu de société, du jeu de cartes, du GN, du murder, et même du Donjons & Dragons !!!

Print Friendly
The following two tabs change content below.
Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

4 réflexions au sujet de « Voilà, le eZine SCRiiiPT numéro 0 est disponible, c’est gratuit ! »

  1. Alors, l’idée est bonne.

    Non, franchement. Je sais que j’ai été longtemps sceptique sur la notion de « culture rôliste », mais l’idée de faire un zine qui parle de médias en rapport avec le jeu de rôle tient la route.

    Mais.

    Mais la forme pèche sérieusement. Graphiquement d’abord: il n’y a aucune unité graphique dans le zine, c’est un peu le chaos généralisé d’une page à l’autre. Je ne m’étendrai pas sur l’utilisation des polices de caractère: en tant que graphiste chiant (pléonasme), je suis pour le rétablissement de la peine de mort envers les gens qui utilisent Times New Roman en mise en page.

    Il y a beaucoup de pubs; « beaucoup », ça veut dire « trop », en fait. Ou alors il n’y a pas assez de contenu non-pub, c’est selon. Je ne sais pas si on vous paye pour le placement de ces pubs, mais si ce n’est pas le cas, elles n’ont rien à faire ici. Aussi, les fausses pubs, c’est amusant, mais méfiance avec les images copyrightées, ça peut très mal finir.

    Enfin, les articles. Personnellement, ce que j’attendrais d’un « zine rôliste » qui se dit culturel, c’est des critiques de livres. bédés, films, séries, disques, whatever, dans un contexte rôliste. Genre parler du dernier bouquin d’Honor Harrington en expliquant quels sont les éléments qui peuvent être repris dans un jeu de SF ou autre. Là, je vois des news JdR qui ne sont pas toutes fraîches, des annonces de sorties de film avec un simple résumé, et encore pas toujours et c’est un peu tout.

    Je réitère: l’idée est bonne. Et je comprends bien qu’il ne s’agit que d’un numéro zéro. Cela dit, si je compare (pour donner un nom au hasard) avec le numéro zéro de Di6dent, on n’est clairement pas dans le même registre. Il est temps maintenant de serrer les boulons, tant d’un point de vue éditorial que graphique: poser des rubriques claires avec une ligne éditoriale originale et définie, le tout dans une maquette propre (indice: les fonds façon parchemin, c’est passé de mode depuis 1998).

    Bonne chance pour la suite!

  2. Aïe…
    Je ne puis qu’être d’accord. La seule bonne excuse aura été de choisir la précipitation plutôt que la réflexion profonde.
    Le numéro 1, qui est en cours de réalisation est déjà un peu plus strict et moins bordélique…
    Un des choix par exemple a été de ne réaliser le zine qu’avec des produits libres : open office, gimp, scribus…. Et c’est pas simple, franchement… scribus, c’est pas Indesign ni Quark… Mais on s’y fait à force.
    Les illustrations aussi seront essentiellement issues du libre… Et toujours pareil, c’est pas simple des fois…

    Les pubs sur le zine, ne sont pas vraiment des pubs (l’insertion n’est pas rémunérée), mais c’est vrai qu’il y en a trop. Mais c’est surtout comme tu le fais remarquer qu’il y a trop peu de contenu non-pub dans ce n° 0… Dans le numéro 1, cela sera corrigé.

    Nulle intention d’être parfait du premier coup, ni même la prétention de concurrencer des zines déjà bien installés. Mais plutôt l’envie de progresser, et de découvrir de nouveaux horizons au fur et à mesure. L’équipe est neuve, et elle a du mal à retrouver l’esprit Trash et/ou Pulp des débuts du fanzinat rôliste.

    Voyons maintenant ce que le numéro 1 (pour début avril) va donner.

  3. Moi tout ce qui me gène est la ressemblance avec le pitche de Mystery Machine…

    Après, on dira qu’ici c’est tout ce qui tourne autour des JDR, il n’empêche que l’autre c’est aussi fait par des rôlistes et parle des mondes de l’imaginaire. Si il n’y a pas de redite la dedans je ne sait pas lire. Et pour le reste Alias a tout dit.

  4. Peut-être que le picth ressemble, c’est fort possible. On tourne tous autour du même pot commun. Pour ce qui est du contenu exact, nous ne sommes pas dans le même créneau, surtout si l’on s’en tient au webzine actuel de MMZ. Maintenant c’est « wait and see », le numéro 1 du zine ne ressemble pas au numéro 0, et le numéro 2 encore moins…. D’où l’idée du zine alternatif.

Les commentaires sont fermés.