La FFJDR défend l’image du jeu de rôle sur Wikipédia

On l’a souvent dit : »Wikipédia c’est mal ! ». Et nous vous le répétons, c’est pas parce que c’est écrit sur le web que c’est vrai… Le profane, qui cherche la définition du jeu de rôle sur le net se retrouve avec de nombreuses sources d’information.

Mais si en plus on tombe sur de la désinformation, là c’est le pompom. La Fédération Française de jeu de rôle garde un œil sur tout ce qu’il se dit ou s’écrit à propos du JDR, et la fédé est donc intervenue pour faire rectifier une « erreur » qui encore une fois aurait pu être préjudiciable.

FFJDR

L’image du jeu de rôle sur Wikipédia

A l’affût des utilisations parfois abusives ou trompeuses du terme « jeu de rôle », la FFJDR effectue une veille permanente sur les différents médias, notamment Wikipedia. C’est ainsi que nous a été remontée cette phrase, utilisée dans la définition du terme catharsis : « Ce débat sur la dualité cathartique et criminogène de la représentation touche quasiment tous les médias, particulièrement les jeux vidéo, les fictions diffusées à la télévision ainsi que celles mises en action dans le jeu de rôles. », avec un lien vers la définition du jeu de rôle sur table.

Considérant les propos non-fondés, non-neutres et incriminant notre loisir, la FFJDR a envoyé un warning sur ladite page, demandant plus de références. C’est ainsi que nous avons obtenu gain de cause et pu constater récemment, sur la nouvelle version de la page, le retrait de cette allusion au jeu de rôle, ce que vous pouvez constater ici.

N’hésitez pas également à nous faire remonter toute utilisation abusive ou accusatrice de notre loisir en nous contactant !

11 réponses sur “La FFJDR défend l’image du jeu de rôle sur Wikipédia”

  1. Oui, tout a fait… Des rôlistes (Max Ravage est le dernier à avoir essayer, je crois) ont pris l’initiative d’envoyer des mails en demandant des explications et des rectifications… Mais les modifications ont été minimes.

  2. Info-sectes est un site géré par quelqu’un qui a tout de l’intégriste – ou. à tout le moins, du converti fanatique. Lui demander des rectifications est illusoire.

    Ce qu’il faut faire, c’est arriver à mieux positionner les sites qui donnent des informations objectives sur le jeu de rôle (en jargon, on dit « optimiser le SEO). En fait, je pense que si on commençait par arrêter de donner le lien à chaque fois, ça pourrait aider.

  3. oO
    Je n’étais jamais allé sur le-site-dont-il-ne-faut-plus-donner-l’URL, mais c’est réellement affolant ! Ce type fait directement le lien entre JdR, « névrose » et « schizophrénie » ! Pas étonnant que la mère de famille parano ait de quoi s’inquiéter si elle tombe là dessus…

  4. C’est vrai qu’en donnant le lien on lui donne du crédit Google, mais il faut aussi savoir que ce site est bien connus par pas mal de monde. Et cela en dehors de la sphère rôliste. Il est pris comme référence par pas mal de site « catholiques », et avec un nom pareil il fleur bon l’arnaque. Pourtant ce n’est pas un site d’une organisation gouvernemental mais tout juste un blog de fanatique du complot comme en témoigne ses divers billets sur le satanisme. Je pense que la FFJDR devrais sévir car au moins ils ont un peu crédibilité. Il existe pleins de solution pour en venir a bout et c’est leur rôle de rétablir la vérité.

  5. Aillant écrit des critiques de sites pourris dans ce genre (dont info-sectes), j’ai donc fais des liens vers ceux-ci.

    Il faut savoir que des liens peuvent être fait en « nofollow », ce qui implique que google n’en tiendra pas compte pour le référencement. Vu comme le site en question domine les recherches sur le JDR, j’en déduit que cette méthode n’a pas été suivie par tout le monde…

    Donc je suis d’accords avec ce qui a été dit plus haut, le meilleur moyen de régler le problème maintenant est de favoriser les sites les plus intéressants et de faire attention à ce qu’on lie (et donc, à comment on le lie).

  6. la FFJDR est enfin morte ! après + de 10 ans d’inutilités (excepté ses membres successifs de bureau pour leurs carrières pro.) ahahah !!!!

  7. et voilà merci la censure des sites web ! on se croirait en république bananière ! la FFJDR est morte ouf ! bonne nouvelle de fin d’année !

  8. On peut ne pas être d’accord avec les orientations de la FFJDR. Qui a fait sa vie d’association, ce qui veut dire que tous ceux qui voulaient avoir une influence pouvaient le faire en devenant adhérant et ensuite en participant. C’est d’ailleurs un peu pour cela que la FFJDR se fini ainsi : par manque de participants actifs, ceux-ci souvent usés par les critiques venant de l’extérieur.
    Je ne dirais pas qu’il y a une place à prendre, mais plutôt que sans la Fédé il va manquer un rôle : celui d’intermédiaire entre le grand public/les institutions et le monde du jeu de rôle. Et « défendre les rôlistes » ne signifie pas forcément représenter le « jeu de rôle ».
    Maintenant « wait and see »

  9. Tout le monde peut s’exprimer. Simplement la modération des commentaires prend parfois un temps trop long… C’est la fin d’année, on est fatigués 😉
    Et nan, a Scriiipt on ne se réjouit pas de la fin de la FFJDR, on souhaite par contre plein de réussite dans leurs projets aux anciens de la fédé et aux futures organisations qui voudraient prendre la suite.

Les commentaires sont fermés.