Votre ami d’enfance… L’Ogre

Moultcrocs - L'Ogre bicéphale originaire de la forêtde MoldLe vulgus orcupithécus, plus couramment appelé OGRE, est une créature méconnue du grand public rôliste. Ne croyez plus ceux qui vous racontent que les ogres sont de vulgaires brutes épaisses…
Vulgaires, certes, ils le sont parfois… Mais comme tous ces animaux terriblement dangereux que l’on voudrait exterminer, ils trouvent leur raison d’être… L’écosystème des mondes féériques faisait souvent appel à l’ogre.
Paradoxalement, ce sont les nouveaux faiseurs de légendes qui exterminent ce mythe. Rappelons-nous vite, avant qu’il ne disparaisse…

S’il y a bien une créature dont le prestige a été terni par les auteurs de jeux de rôle médieval-fantastique, c’est bien l’Ogre

Dans les lignes de D&D (la référence grand public à défaut de bon goût…), on apprend qu’ils ont « mauvais caractère », vivent en tribu avec de orques, des trolls, des géants ( !?!). Rolemaster fait d’eux de vilains hommes des cavernes tout juste bons à faire « Aghou-bougha » en tapant sur tout ce qui bouge. Quant à Bloodbowl, la parodie qui ne fait pas dans la dentelle, elle n’arrange pas la réputation de notre « monstre ».

Ogre
Le problème de notre ami l’Ogre tient dans la vieillesse de ses stéréotypes, bien ancrés dans l’inconscient collectif rôliste. La plupart des meneurs de jeu et des joueurs ont oublié l’ombre terrible qui s’abattait sur eux en grognant son envie de chair fraiche et tendre…

Il faut bien avouer que le fait de le rencontrer à tous les coins de donjons sape une bonne partie de cette peur, et lorsqu’il devient un super-orque, il est déjà trop tard…
L’omnipotente création de Tolkien, en s’imposant comme l’ultime, nécessaire et (malheureusement) suffisant chef d’œuvre littéraire médiéval-fantastique a aussi contribué à plonger l’Ogre dans le néant rôlistico-symbolique. Car les Ogres dans Bilbo le hobbit ou le Seigneur des Anneaux, ce sont des Trolls !

Seul Jack Vance, dans son merveilleux et magique cycle du Lyonesse, a rendu justice au mythe de l’Ogre.

S’en suit la fin du Croquemitaine. Dans sa sombre cabane, enfouie au cœur de la forêt de Morval, le halfling1 attend les enfants égarés… Ou quelque chevalier, faute de mieux… Qui osera se perdre à nouveau, là-bas…
L’Ogre est rarement cette force monstrueuse, issue des peurs de notre enfance. Peur de la punition, lorsque nous n’obéissions pas2. Peur de la faute car elle est chatiment. Peur de vos propres parents car ils sont les bourreaux que l’ont doit mettre à l’épreuve…

l'Ogre ; Gustave Doré, illustrations pour le Petit Poucet
Oui, l’Ogre est un monstre…
D’ailleurs, saviez-vous que le mot OGRE nous vient du latin Orcus, le dieu de la mort ?

[ad#Banniere Adserve Juillet]

Print Friendly
  1. ce terme est ici employé en tant que définition d’une créature magique non humaine, mais humanoïde []
  2. je n’ai jamais aimé la soupe… []