Des vivants chez les morts

L’article qui suit est une aide de jeu d’ambiance pour Mage L’Ascension. Je préfère prévenir à l’avance, en vous disant : attention, c’est une fiction, c’est pour du jeu de rôle, on ne sait jamais. Et d’ajouter… amusez-vous quand même…
Iso

Les sorcières et sorciers, présent depuis la nuit de temps, sont le lien entre la vie et la mort, le bien et le mal, le rationnel et l’irrationnel. Ils lisent dans l’avenir, voient dans l’invisible… Il sont ceux qui connaissent le mieux les créatures des ténèbres; Certains en côtoient, d’autres s’en servent pour leur propre compte, mais tous les craignent ou s’en méfient… Il n’est pas toujours facile de rester en vie une fois que l’on a fait le premier pas vers l’obscurité..


« Ce n’est pas la mort, ni le pêché , qui le mène au lieu sombre, il y vient pour s’instruire à vos tourments affreux… »

Dante, L’Enfer, Chant 28

Mon nom ne vous dirait surement rien. Sachez seulement que, anthropologue de formation, j’en suis venu un jour à m’intéresser à la magie ; ou plutôt aux « pratiques rituelles primitives » les plus couramment retrouvées en occident… Bien mal m’en pris… Je suis aujourd’hui victime de mon incrédulité, et je sais à présent que rien ni personne ne peut m’aider… Mais pendant des années, j’ai cherché dans les tablettes cananéennes, les parchemins antiques et les textes maçonniques un remède à mon mal… en vain…

Michelino Dante And His Poem
« Michelino Dante And His Poem ». Sous licence Public domain via Wikimedia Commons.

Mais j’ai tant appris qu’il serait indigne de moi que je meure sans rien laisser. Alors voilà ce que je sais. Je prie pour que tu n’ai jamais à te servir de mon savoir impie.

« Et j’ai aperçu une femme assise sur une bête sauvage de couleur écarlate qui était pleine de noms blasphématoires et qui avait 7 têtes et 10 cornes. »

Révélations, 17:3

L’archétype de la sorcière occidentale ne correspond pas forcément à la réalité. on, les sorcières ne sont pas toutes petites et bossue avec un long nez crochu. Leurs magies ne se limitent pas à la confection de philtres au dessus d’un chaudron nauséabond…

Je vous étonnerais à peine si je vous avoue avoir en fait rencontré, de New York à Paris, en passant par Cuba et l’Asie, autant de sorciers que de sorcières… Et si, historiquement, le moyen-âge occidental a bien été l’âge d’or des magicienne, force est de reconnaitre que de nos jours il y a un nombre égal d’hommes et de femmes qui pratiquent l’Art Obscur… Oubliez les clichés, votre voisin est peut-être l’un d’eux…

Ce qui est vrai pour les individus l’est aussi pour les rituels. La Mondialisation des échanges, le brassage des populations et des cultures sont à l’origine de la mutation qu’a subi, depuis le début du XXème siècle, la magie occidentale alors héritée du moyen-age et du Celtisme païen. Mais même si la magie d’aujourd’hui porte différents visages, il reste des choses inchangées. Le fondement des pratiques magiques.

« Le Principe est la définition des choses magiques, le réservoir des choses surnaturelles… »

Mickaël Madsenn, Initié du Comité

La Magie produit des résultats inexplicables, extraordinaires, par des moyens mystérieux que son utilisateur ne connait pas toujours très bien. Pourtant, toutes les pratiques sont fondées sur la croyance en des forces surnaturelles. Le but du sorcier ou de la sorcière est de s’attirer les faveurs d’une Entité pour qu’elle exhausse ses vœux. Et le sort n’est ni plus ni moins que l’affirmation d’une allégeance en échange de services rendus. Vous comprenez ainsi qu’il y a autant de rituels différents que d’Entités prêtes à répondre.

D’autres critères (d’ordre psychologiques, culturels, économiques, historiques,…etc) entrent aussi dans les caractéristiques d’un rite et son élaboration. Mais il est amusant de constater qu’ils ne l’améliorent presque jamais, et même parfois le parasitent ! Ils ont néanmoins un effet sur le commun des mortels, renforcent les peurs primitives que font ,renaître les sorciers et sorcières : peur irraisonnée, honte ou haine de celles qui ont été trompées. Jalousie, peur respectueuse ou attirance masochiste chez les hommes. Crainte admirative d’une femme de bureau qui observe la réussite de sa sorcière de collègue ou peur inconsciente et pensées sadiques pour le cadre machiste évincé par cette « salope ». Ce ne sont que quelques exemples non exhaustifs…

« Ce sont, en effet, des paroles inspirées par des démons et qui opèrent des signes… »

Révélations, 16:13

Mais la magie ne se limite pas au commerce avec les Démons, ces Entités du Monde Obscur. Les êtres du Monde Gris, comme ceux des Sphères Lumineuses, offrent leurs services à de nombreux mortels : Chamans, Voyants, Prêtres, Hommes-médecine, Guérisseurs, Exorcistes, Désenvouteurs, Astrologues , Alchimistes, Divinateurs. Tous ne sont pas ivres de puissance, heureusement.

J’ai d’ailleurs eu quelques fois recours à l’aide de confréries de mages serviteurs des Sphères ou du Monde Gris. Le plus puissant de ces ordres, le Comité, est très présent à tous les niveaux : politiques, économiques, artistiques. Il exerce une surveillance constante sur la Réalité, et s’affirme comme la police du Surnaturel…

Vous n’êtes pas sans savoir que l’humanité se prépare à passer de l’ère du Poisson à celle du Verseau. Ces périodes de transition obligatoire s’accompagnent de bouleversements de l’Ordre cosmique… Et depuis l’été 1995, le Comité semble avoir souffert des troubles qui agitent notre réalité. Je suppose que le départ des Entités des Sphères et du Monde Gris n’est pas étranger aux épreuves qu’a subi cet ordre… Ni à la révolution que la Magie connait après le Millénium…

De nouvelles disciplines, qui souvent ne se réclament pas de la magie, sont en train de supplanter les anciennes traditions. Les pratiques de certaines sectes cachent bien des cultes secrets, Obscurs le plus souvent. Le New-Age, sorte de melting-pot ésotérique, n’est pas l’exemple le plus frappant de la révolution mystique qui s’étend, sans que beaucoup s’en inquiètent, dans les villes occidentales. Ni le plus dangereux, même s’il est toujours risqué d’agir sans savoir réellement ce que l’on fait… Dans ce rôle, nous avons un candidat de choix, dont les rangs n’ont cessé de croitre depuis sa création voilà une cinquantaine d’années : le Rock.

Rien de bien surprenant, en fait. Chants sacrés, Gospel, litanies, matines, rhapsodes, etc… Toutes les religions donnent une part très importante à la musique. Elle est à la base de la prière et de la réalisation de toute cérémonie magique.

« Et l’on entendra plus chez toi les sons
des joueurs de harpe, des musiciens,
parce que toutes les nations ont été
séduites par tes enchantements… »

Apocalypse, 18:22

Dans le rock le plus extrémiste, on constate que la majorité des formations musicales agissent au sein de cultes noirs dont le but est de recruter des adeptes pour les Entités Obscures et de leur donner les âmes dont elle se nourrissent… Souvent confinés aux scènes underground, ces groupes cachent la plupart du temps leur véritables objectifs et endoctrinent les fans de bien des façons : messages subliminaux, incitations cachées, utilisation de codes ou de signes de sorcellerie, imagerie attractive, sentiment de puissance procurée par certains accords et notes rituelles ou magiques, messes noires enregistrées… Le fan devient rapidement un adepte dont l’adhésion, inconsciente, a des conséquences sur son rapport au monde de l’invisible, ses pulsions et ses désirs. Les groupes recrutés par les Démons, et dont les influences sont les plus maléfiques, sont essentiellement de la vague « métal » : Death, Black, Heavy, Speed… Ne croyez pas cependant qu’ils soient les seuls à utiliser leurs fans… Les Beatles, les Stones, Queen, Led Zeppelin, les Sex Pistols. Un auditeur suffisamment curieux trouvera bien des étrangetés dans certains titres  de ces quelques groupes…

Mais il serait injuste de vous laisser sous-entendre que tous les artistes musiciens sont voués au Malin… En fait, les Démiurges, Esprits Elémentaires et les Entités Blanches essayent aussi de s’attirer la dévotion des âmes humaines grace à la musique moderne. Bien des groupes écolos ou hippies sont inspirés par les Etres du Monde Gris. Et certains groupes de Hard FM ou de Glam  (le plus souvent médiocres il est vrai) se réclament de Dieu…

« Tout en disant ces mots,
l’ombre du faux prophète,
En suspens sur un pied à partir était prêtes,
Et l’ayant allongé sur le sol, disparut. »

Dante, L’Enfer, Chant 28

Si certains sont sorciers sans le savoir (Il n’est pas rare de s’attirer les faveurs d’Entités sans s’en rendre compte, par exemple lorsque nos actes sont en accord avec elles), d’autres ne le sont pas mais tentent de le faire croire.

En général, ils vous promettent chance, richesse, réussite en amour contre monnaie sonnante et trébuchante. Ces charlatans n’ont pour don que celui d’embobiner les néophytes. La plupart sont surveillés par diverses confréries d’authentiques initiés qui ne manquent pas de moyens pour éliminer ces opportunistes (pressions psychologiques, menaces, envoutements si nécessaire). Les récalcitrants sont souvent les victimes des confréries Obscures, généralement peu patientes, et qui n’hésitent pas à régler le « problème » par un sort de mort violente. Les plus chanceux sont enlevés par des émissaires d’Ordres Blanc ou Gris. Je ne sais pas ce qu’il deviennent car rares sont ceux qui ont réapparu… Certains parlent de bannissement, d’autres de conditionnement psychique ou d’emprisonnement.

Le problème des sectes est un peu différent car même si le but caché du gourou est purement basé sur la quête du « plus d’argent et de pouvoir » (faisant d’une pseudo spiritualité un fond de commerce lucratif), beaucoup servent involontairement les intérêts de certaines Entités. Elles protègent ces sectes de leurs propres adeptes ou d’une menace raisonnable (une Entité met rarement son pouvoir en jeu pour sauver ses adeptes ou encore plus rarement pour aider ces adeptes involontaires…)

D’autres sectes sont, à l’opposé, des centres de recrutement de futurs initiés. Ce sont les confréries les plus performantes car elles utilisent tous les outils modernes conjointement à leur savoir traditionnel. Manipulation mentale, psychologie, drogues de l’obéissance, fichiers informatiques, propagande sur Internet et dans les mass-medias… Elles sont capables de toucher un très large public et forment un grand nombre de sorciers médiocres qui ne servent que leurs intérêts personnels et, le plus souvent, les forces ténébreuses…

Mais je dois te quitter maintenant, car le temps m’est compté et je n’ai pas perdu tout espoir de briser la malédiction qui est la mienne. Que Dieu te garde en sa grâce, pauvre pécheur que tu es, et qu’il te donne la force de marcher droit là où j’ai trébuché… Pour des siècles et des siècles….

Print Friendly