Des vivants chez les morts – Des arts de la magie…

En règle générale, on parle de trois types de Magie en fonction de la nature des Entités aux quelles le sorcier ou la sorcière va demander ses faveurs. On obtient ainsi la Magie Blanche, Grise ou Noire.

Le Mage Blanc tire ses pouvoirs d’Entités bénéfiques et aimantes connues sous bien des noms : anges, saints, totems, êtres de lumière, esprits gardiens… Ils sont avares de service, car ils exigent une dévotion franche et humble qui fait faute de nos jours… Les rites sont rarement fastueux mais demandent méditation, paix avec soi et les autres, abandon… Ces Entités communiquent de moins en moins avec les hommes et semblent se retirer de notre sphère de conscience.

[adLe ]

Le Mage Gris est en relation avec les Entités Élémentaires, les Esprits Animaux et les Démiurges. De toutes les Entités, celle du Monde Gris sont les plus difficile à cerner. D’une intelligence remarquable mais à ce point différentes qu’un mortel peut les duper, égoïstes, elles sont parfois immorales ou malicieuses, parfois mauvaises, parfois bonnes. Ces Entités Grises sont très peu différentes de leur monde. Elles personnifient le premier stade de la conscience. Les Démiurges pensent que l’un d’eux, disparu à présent, a créé notre monde…

Le Mage Noir nourrit son Entité d’émotions obscures et malfaisantes. Parfois, si l’Entité juge la requête difficile à accomplir, elle peut demande une ou plusieurs âmes. Nul ne sait vraiment pourquoi. Notons aussi que la plupart préfèrent les âmes pures ou innocentes… Ces Entités du Monde Obscur, les Démons, prônent une Illumination supérieure et la Transcendance par le Chaos avec des arguments irréductibles. Certains pensent que beaucoup étaient, à l’origine, des Entités de lumière. Cette double nature les pousseraient parfois à faire involontairement le bien…

« Je suis un part des forces qui veulent toujours le mal mais sans cesse créent le bien » dit Méphistophélès à Faust.

[adLe livre Noir]